Partagez
Aller en bas
avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

la bibliothèque de nulm

le Sam 8 Mai - 12:16
"moi xavius moine copiste impériale, viens retranscrire les péripétie d'un groupe d'aventurier. qui dans l'ombre des grand évènement de l'histoire, a construit sa renommée afin de rentrer dans la légende...c'est comme ça que tout a commencé".



tome 1 A la rescousse de la jolie Fille du Marchand.

Après avoir passez deux jours avec la Chtouille dans la minable auberge du Sanglier qui Couine (merci la jolie fille du Marchand.) d’une sale citée où il lache des taureaux en liberté, (Viva Espagna deux fois...ouh le mage) et après mon troisième saucissons Bretonnien, comment cela 250 Pièce d’or la tranche... Voilà le rapport.

on passe 30 tours dans un couloir à organiser nos mouvements, au 31 eme tours on comprend enfin qu’il est bien de ne pas se blocer les uns les autres, bon on a encore beaucoup de progrès a faire de ce coté là. Premier combat contre des araignées et des rats, je me fais entoillés pendant 4 tours, je regarde les autres combattrent, c’est cool... Je me fatigue pas de trop, finalement le mage viens m’aider à me d’ésentoiler, sympa.

40eme tour on entre enfin dans une pièce cool... On avance, il est 6 heure du Mat’, a ouias que le temps passe vite... Et le mage trouve une ceinture de cuir dans un vieux tonneau ??? Jon sait toujours pas ce qu’elle fait, a part jolie autour du bâton de joie de ton mage...Plus tard on s’en servira pour baillonner le mage qui hurle en prétextant que cela lui servira a caler son masque, “Je suis Fantomas....” sur 3+ tu voir rien...
Après je saute au dessus d’une case, comme ça pour le fun, le style, et je me rétame en beauté, quelle classe ce Noble...
65 eme tour on se bloque encore....
Le couloir de Malepierre, là s’est tout de même plus sympa, je vomit sur le nain...toujours avec classe...
Plusieurs rencontre contre les skavens, je tire au pistolet à bouchon, je touche pas la plupart du temps, le reste du temps la portée est de 1 case, trop cool le pistolet à bouchon de mon second frère...Complot ?

Le fameux nuage de flatulences bleus du Mage, qui a faillit tous nous tuer, enfin si on avait ouvert la porte plus tôt ... Quel secours ce mage. Et tu nous soigne, ça c’est le nain qui parle... Je tape tu nous soigne...

je pense au pauvre elfe que l’on a buter...

ensuite, c’est la déchéance...
Le nain dans un élan de folie avec Slingsling traverse le pont de corde saboter par les skavens, et plouf le nain dans la lave. Slingsling saute a temps mais le chef skaven le tue, et moi c’est le sorcier qui me tue... Reste le mage et son cerveau derrière son masque, et là pour nous tous grand moment de solitude.
On rattrape le nain avec la corde que l’on arrache du pont que l’on lance que le nain rattrape que le nain se hisse, ouais, superbe tout ça alors que j’ai une potion de vol...

Au final le nain et le mage et la jolie fille du Marchand qui n’a pas été sacrifiée, nous trainent vers une fontaine de soins où on récupère quelques précieux points de vie... Tout est bien qui finit bien, a part le nain qui rale “ma hache tueuse grrr, grrr...” le mage s’est enfin calmé... ouf....enfin.


tranche de vie.

http://lahorde.discutforum.com/rapport-de-bataille-f26/a-la-rescousse-de-la-jolie-fille-du-marchand-t437.htm#8251
.

les aventures du cul brillant, aka démon hunter......

Dans la taverne du cochon qui fûme, nous retrouvons notre ami nain pleurant la perte de sa superbe hache.

Pendant qui s'assouplissait le coude en etanchant sa soif grandissante, démon hunter, entendit certaines rumeurs.

Il y avait dans un quartier pauvre de la ville, une vieille batisse, qui terrorisait les habitants.
Peu de gens osaient sans approcher, et les autorités ne voulait pas ce meler de toute ces affabulations.
Il jugeait que cela était du au liquides douteux que buvaient ces gens.

Bref, l'épreuve du labyrinthe ayant lieu dans plusieurs jours, il fallait s'occuper.
Et quoi de mieux qu'une petite aventure pour tuer le temps et oublier sa chere hache perdue.

il voulait recruter ses fideles compagnons, mais hélas ceux ci étaient occupé.
Glumm le sorcier, n'arretait pas d'arpenter les rue exhibant avec fierté sa ceinture qui sert a rien.
van sling sling, lui avait 2 ou 3 hérétiques sur le feu.
et notre ami noble comptais fleurette a sa chère samira.

Au détour d'un chemin, il tombit sur un sorcier anonyme, qui accepta son offre, et décida de le rejoindre dans sa quête.
Qui était ce sorcier, quels personnes allaient rejoindre la troupe a cul brillant...........

tome 2 le manoir.......

rorek a donc recruté un groupe composé d'un assassin, d'un sorcier, et d'une guerrière afin d'aller visiter cet étrange manoir.

L'ambiance était conviviale, chacun reclamant le fait d'être le chef du groupe, une belle pagaille  .

Enfin, ils entrérent alors dans un couloir poussiéreux, poussière etrangement balayé par des traces de pas.
La ils firent, la connaissance avec un groupe de mendiants qui avait élu domicile dans cette maison..
Après des négociations faite avec grande facilité  , l'assassin avait en permanence une dague ou une lance pointée sur son torse. Les mendiants demandaient au groupe s' ils pouvaient soigner leurs amis atteint d'une étrange maladie. blackwood le mage fut presque mordu par un des malades, qui avait les yeux injectés de sang et une sorte de pourriture sur le visage..Le groupe proposant aux mendiants de tuer leurs amis afin des les soulager des souffrances qu'ils enduraient.Ils furent jeté hors de la cellule illico presto. Le groupe decida alors de trouver la raison de cette maladie....plus tard un jeune homme les averti qu'une personne avait été contacté par l'un des leur, et qu'elle n'était jamais revenue.

Le groupe ce divisa en deux, mais ce ne fut que temporaire, en effet l'assassin et la guerrière étaient montés a l'étage et un trappe s'ouvrit sous les pas de la guerrière qui chuta l'étage en dessous, a quelque pas du sorcier et du nain qui étaient resté au rez de chaussé. L'assassin qui avaient entendu des bruits inquiétants au plafond descendait les escalier en fixant le plafond........j'ai eu mal pour lui, il chuta lourdement dans les escaliers....Finalement, le groupe était reunis.  

le groupe ce trouva alors face a une seconde trappe herissée de pieux, la guerrière tombait et s'en sorti indemne. rorek voyant la fosse ce souvenant ses aventures passées et depuis, il a la phobie de sauter au dessus d'un espace vide. Il dechargea sa frustration en frappant le mur qui lui faisait face avec son épée devant l'incrédulité de ses compagnons  la guerrière trop sur d'elle retomba a nouveau, mais la ce fut plus douloureux.

ils continuaient alors leur chemin, ils ce firent attaqué par des zombies , tuèrent des rats qui avaient investis la salle a manger et enfin arriverent a la cave.
après recherche l'assasin tomba sur une recette de galette de bretonnie, quelle classe  ( je pense que cela peut bien ce marier avec le saucisson bretonnien, n'est ce pas ami noble  ).

Plus serieusement, ils trouvèrent une porte cachée dans la cave, malheureusement elle était protégé magiquement, il fallait trouver la clef qui permettrait d'ouvrir peut être cette porte...

Entre temps une souris avait mordu l'assassin a sa main......

ils montérent donc a l'étage, après moult peripéties afin de franchir la trappe encore ouverte par la guerrière.
Les aventuriers virent avec effroi une trappe au plafond s'ouvrire déversant un flot d'araignées.
Après un combat intense, la guerrière courageuse osa mettre le visage a auteur de la trappe, elle fut piquée par de petites araignée, la rendant un peu moins séduisante, pour quelques jours en tout cas. Elle decouvrit une épée, étrange endroit......
Pendant ce temps le nain ce faisait ch.......il décida de partir seul pendant que les autres bavardaient, grand mal lui en ai pris. Il fut agressé par un grand nombre de squelettes (ces squelettes sont en fait les victimes des skavens qui ont été exposé, la nature necromantique de l'esprit capturé, fit ce relevé ces morts).
le nain fut vaincu et il tomba inconscient. Hélas pour lui, ces "amis" ( il a été émis l'idée de le laisser seul face a son destin  ) ne parvenaient pas ce ce frayer un chemin a travers les squelettes malgré tous les moyens possible.
la guerrière utilisant sa fronde a deux coups (soutien gorge), laissant le magicien en extase devant ce spectacle......Malgré tout il reussirent a remporte le combat, et le sorcier in extremis redonna un souffle de vie au nain qui montrant ce reconnaissance leur dit :
- vous me faites chier.......  
Ils entreprirent alors des recherches, et trouvèrent 3 fioles, blackwood en reconnu 2 sur 3, une potion de soin, une fiole de poison. La guerrière, ce servit la première malgré les protestation de rorek le nain.
Cette potion, leur permit alors de retrouvé un niveau de points de vie correct.
frustré, rorek tenta de faire les poches du magicien toujours envouté par la poitrine de la guerrière.
rorek prit un coup de baton sur la tête, temperant ses ardeurs.....

Ils continuèrent leurs progressions, le guerrière regarda a travers une porte entrouverte. Elle vit une femme prendre un bain......pendant ce temps, le nain braillait..La peine eut a peine le temps de regardé ses camarades en leur disant de ce taire, que devant elle ce trouvait le visage décharné d'un spectre ( ce spectre est marie l'apprenti de vladimir, elle decide d'attaquée afin de ce faire tuer et donc peut être de laissé une chance pour que vladimir puisse ce reincarner).
La guerrièer bannie alors le fantome, qui laisse a sa place un medaillon.
La guerrière le prit, ce dernier chauffe sa main, elle le jette alors après un frisson qui lui traverse le corps dans la baignoire.
l'eau rentre en eéullition, l'assassin approche et regarde c'est un coeur.
La guerrière le prend, devient toute pale, elle ce touche le coeur, a priori ce n'ai pas le sien, elle reprends des couleurs............

........ils continuèrent leurs progressions,ils trouvèrent un coffre, le piège fonctionna blessant la guerrière.
A l'intérieur du coffre, un marteau que rorek,prits,ainsi qu' un pendentif et un parchemin.
Sur le parchemin, on apprends qu'une soeur de sigmar avait tenter de résoudre le problème. Elle note qu'elle a été mordu, puis, plus rien.
Ensuite, ils atteignirent une salle, ou étaient installés de façon macabre des squelette (toujours les squelettes des victimes des skavens).
Puis un fantôme fit son apparition a la vue du coeur, il tendait la main ( il compris que marie avait été banni,et qu'avec ce coeur la malediction pouvait être levé, avec ce coeur, il ne deviendraient plus qu'un, et pourrais alors ce reincarner).
Voyant que le dialogue était difficile le fantôme tenta l'intimidation, mais la guerrière menacait le coeur avec son épée, le fantôme disparu alors.
blackwood, entra alors dans une petite pièce qui ne referma sur lui, du sang, suintait puis coulait en grosse quantité. Le sorcier commencait a voir sa raison flanchée, mais au prix d'un effort commun, il fut libéré de ce cercueil de sang.
Les héros n'en pouvaient plus et furent moins prudents, la guerrière entra alors dans un couloir et tomba nez a nez avec le corps borsoufflé de la soeur de sigmar.
Le combat fut long, et finalement, la soeur tomba au sol. Elle portait une clef autour de son coup (la clef qui mêne au repaire du sorcier skaven situé dans la cave.
Ils ouvrirent ensuite la dernière porte, des zombies étaient las un combat eut a nouveau lieu...
Dans cette pièce, il y avait une autre pièce ou il y avait une rune de bannissement, déchiffré par blackwood.
Rorek le nain, ne fit pas dans la dentelle; et brisa le sceau. Un nuage s'infiltra dans ca bouche ses oreilles.
L'assassin, la guerrière firent un repli stratégique, puis revinrent demandé au sorcier d' aller voir rorek.
blackwod s'approcha de rorek.......Ce dernier possédé (par l'esprit de la créature du sorcier skaven), frappa, massacra le pauvre magicien blackwood qui gisait désormais dans son sang.
Voyant cela, l'assassin et la guerrière prirent leurs jambes a leurs coup. Rorek reprit ses esprits, et ce rendit compte de ce qu'il venait de faire, avant d'être possédé de nouveau.....
Plus loin, la fantome réapparu devant la guerrière reclamant le coeur.....n'ayant plus grand chose a perdre, la guerrière lui remis le coeur.
Désormais ce tenait devant eux vladimir, un sorcier en chair et en os, il leur dit de le suivre vite car peut être pourra t'il sauvé blackwood.
derrière blackwood, ce tenait rorek ecumant de rage, mais qui restait stoique, luttant contre l'esprit qui tentait de le posséder.......Malheureusement, vladimir ne put rien faire, et blackwood disparu, rorek attaqua alors.
l'assassin protégait vladimir qui tentait l'exorcisme de rorek. après pas mal de sang versé, et de poison distribué (tranche gorge avait enduit son arme de poison), rorek fut libéré......
vladimir demanda s' ils voulait l'accompagner mettre fin aux agissements du sorcier skaven, mais nos héros n'avaient qu'une envie, sauvé leurs peaux. vladimir n'insista pas et les salua de la main.
Lorsqu'ils descendirent des escaliers, ils virent alors que les mendiants avaient succombés a la pourriture, et qu'il fallait ce frayer un chemin, afin de sortir de cette enfer.
L'assassin y alla, le nain a moitié mort y alla aussi, voulait 'il expier son crime en sacrifiant sa vie........enfin, le fracas des armes s'estompa et nos héros purent sortirent de cet enfer........

Le bilan avit été lourd, blackwood était mort, tranchegorge lui voyait sa main s'infectée. La guerrière le visage plein de piqures d'insecte, en espérant qu'il n'y ait pas d'oeuf qui aient été pondues sous son épiderme.
le nain n'avait toujours pas de hache magique.

la ville :
l'assassin ne put sauver sa main, la visite au temple avait été un échec, de plus des créanciers lui rappelait ses dettes.qu'allait il devenir ?
La guerrière, elle reussit a gagner quelques argents, et ce defoulant sur certaine personnes peu enjouées.
enfin le nain, s'amusa a briser des bras au concours de bras de fer engrengeant certain passe droit lui permettant d'acquerir du materiel moins cher.
Il s'équipa afin d'augmenter son endurance mis a mal par l'assassin..........Maintenant, il restait 2 jours avant le labyrinthe.....deux jous a tuer.


Votre excellence.
Je vous informe très rapidement que nous avons pu racheter nos erreurs et châtier ses pourritures skavens comme elles le méritaient. La peste devrait cesser dans notre bonne ville.
PS : ce message s'autodétruira rapidement

signé SALAZAR"
Rapport d'intervention de l'aspirant assassin impérial Salazar au secrétariat des affaires secrètes de sa très sainte majesté impériale


Dernière édition par xav' le Mar 6 Déc - 12:30, édité 2 fois
avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Sam 8 Mai - 12:38
une journée est passée depuis la petite visite du manoir. Manoir bien citué, mais un voisinage douteux, bruyant et qui mange salement.

bref de retour a la taverne il se souvient ce que lui a demandé vladimir.
Lors de son exorcisme rorek a entendu vladimir lui parler. Il lui demandait de couper les vivres du sorcier skaven qui a investi le manoir.

En effet, snatch, est un assassin skaven, est le bras du sorcier skaven. Ce dernier a une cachette située dans les égouts de la cité. rorek a le plan graver dans sa memoire.
vladimir lui demande d'aller nettoyer les égouts, et de ce debarrassé de cet assassin. Cela porterai un coup terrible au plan du sorcier........Rorek, toujours vexé par la tournure des évênements du manoir ne peut pas refuser cette offre. Il part donc en quête de partenaire et il rencontre un magicien du nom de zeird, et le recrute. Ils continuent alors leurs investigations afin de constituer un groupe solide.......

puis au detour d'une ruelle il tombe nez a nez avec un elfe, ce même elfe avec qui il avait fait ses débuts en tant qu'aventurier.......peut être une autre recrue pour rorek....

tome 4 les égoûts et les couleurs.........

ainsi, notre petit groupe patauge joyeusement dans les eaux pures des égoûts de la cité. Le nain a le sourire, cette odeur lui rappel de bon souvenir, l'elfe lui tire au coeur toute les 5 minutes, le sorcier lui a decidé de venir bourrer (c'est son choix).

bref après quelques minutes de 'ballade', nos compagnons tombent sur le corps sans vie d'une personne baignant dans les eaux nauseabondes des égouts. Charmante rencontre, ensuite, ils entendent des voix.
ils avancent et tombent sur un groupe de brigands en maraude.a peine ont ils eux le temps de parler que l'elfe leur saute dessus, le combat fait rage. rorek calme sont compagnon, les brigands leurs propose alors d'effacer l'ardoise contre 50 po......Le nain voit ses yeux lui sortir de la tête :
- comment toucher a non or, jamais ! et il ce lance dans le combat..
soudain, un homme intervient et rorek reconnait salazar, l'assassin qui l'a blessé dans le manoir, ces brigands sont ses hommes de mains. Après des negociations difficile le jeu ce calme et zeird le sorcier, ce voit dans l'obligation de soigner les brigands.
salazar au souvenir de vladimir (voir le manoir) veut faire honneur a ce dernier, et decide de rejoindre le groupe.
il prend congé avec ses amis brigand.
entre temps le nain demande a l'assassin, si il connait les lieux. salazar acquiesse devant le regard medusé de ses camarades brigands qui en partant disent :
- il connait le coin, je croyais que c'était la première qu'il venait..........et ils partent de leur coté.
donc désormais le groupe est constitué de 4 valeureux guerriers.
plus tard ils entendent des bruits une nuée de rats vient dans leurs direction, l'assassin lui tente de son coté et s'accrocher au plafond afin d'éviter cete masse grouillante. les autres de leur cote sont submergé, mordu leurs habits déchirés......ca commence bien .
un nouveau couloir, l'odeur est pestillentielle le sol de la galerie est très glissant ,puis soudain, des créatures de vase attaquent les aventuriers. il sont nombreux a boire la tasse.
vient une des action de la partie.
le sorcier est pris par une des tentacules et est plongé dans l'eau.
le sorcier :
- oh la la qu'est ce que je tiens..........
l'elfe bande son arc et fait preuve d'une precision diabolique, touchant la tentacule.
le sorcier au contact de l'eau (quelle horreur dit il) , ce reveille et reussit a ce desengager de l'etreinte de la créature de vase. Le nain de son coté plonge en direction de la tentacule, le combat est bref, la créature morte.
qu'elle bonne rigolade, dit alors rorek (en effet, on allaient bien rire .bientôt).
lorsqu'ils entre dans la nouvelle section, ils sont pris a parti par des skavens en train de lecher leurs fourrures.
le nain voulant ce battre part en direction du fracas des armes, et la glisse sur la boue, et chute........ entrainant la lanterne dans l'eau, il fait sombre, les skavens s'en lechent les babines.
le combat fait rage, le nain tente de ce relever et telle une tortue sur le dos, il gigotte frenetiquement des jambes dans le vide, pathétique.
lors du combat l'elfe va en direction du nain histoire de rire un bon coup. En effet, il imagine un gros phoque des mers bourré a la biere, avec la tête du nain, c'en est trop, il eclate de rire, le nain lui retombe......Bref, l'elfe aide le nain a ce relever, et il ce dirige vers le combat ou l'assassin fait seul face au danger....le combat finalement tourne a l'avantage des heros.
le nain est alors contant il tond un ou deuc rat, il ce dit, que cela a peut être de la valeur au marché aux puces (et oui, il y a pas de petit profit).
vient alors un couloir obstrué, il semble que les pierres aient été mise ici pour simuler un éffondrement.
seul issue, la nage.....le nain devient bleme, de l'eau, encore .
il decide de revenir sur leurs pas, visiter les pièces qu'ils n'ont pas visités. Ils évitent d'allumer leurs lanterne dans conduit des égouts envie par une poche de methane, et decouvrent les corps calciner de skavens qui n'ont pas eu cette chance..........
retour aux eboulements.
l'assasin plonge le premier, un prend la corde pour fair un guide file. il reussit a rejoindre le coté opposé.
l'elfe passe en second puis le sorcier, le nain, lui prend la cape de l'assasin, et met les armes a l'interieur de cette dernière attaché a la corde.
tel un scaphandrier le nain avance sous l'eau en marchant, ce servant de la corde. il fait preuve d'une grande capacité en apnée. Enfin, il tire la corde et ce rendent compte que l'arc de l'efe a été perdu dans l'histoire.......
désormais nos aventureirs ont 2 carquois, mais pas d 'arc .
il rentre alors dans une grande salle, pleine de skavens, le combat fait rage, et les aventuriers certes perdent des plumes mais remportent la victoire. devant eux ce tient une idole.
2 orifice au dessus d'une petite porte coulissante.
l'assasssin passe son crochet dans un des trous, et trouve une tablette avec un petit stylet (l'ancetre de la ds).
avec une énigme, ils ne trouvent pas et font appel a la bague que l'elfe a trouvé, cela lui donne des indices et finalement collectivement reussisent a ouvrir la porte.

par curiosité, il passe une des armes skavens d'autre l'autre trou, la lame est brisée, l'assassin s'embrasse sa main valide.ouf .......

de l'avis de rorek
le magicien était pas trop mal bien qu'il était bourré l'elfe toujours aussi elfe (idiot et vert) et on a retrouvés l'assassin manchot de l'autre fois apparemment ont a failli tué ses potes tous ça à cause de l'elfe car le gars lui a parlé mauvais alors il a attaqué le vieux!!! après il voulaient qu'ont leur donne des pièces d'or alors j'ai foncé dans l'tas!!! c'est là que l'manchot est arrivé et nous a stoppés y sont eu du pot les autres fiotes ont a continués puis des rats nous ont foncé dessus c'était marrant de voir l'elfe gigoté dans tout les sens pour s'en les enlevé moi y mon rien fait, le mage les a viré à coups de cape et l'assassin c'est accroché au plafond pourtant c'était vachement haut. ont a ensuite buté des larves géantes c'était drole de voir l'elfe se noyer moi j'ai sauté dessus pour lui ravager la tronche a la bestiole pendant que le mage se dégageait après ils ont bousillés du skaven pendant que j'essayais de me mettre debout dans cette vase de merde et on a trouvé un trou avec de l'eau ont a laissé un peu de notre équipement pour traverser dans la cape de l'assassin en boule ficeler avec la corde moi j'ai marché au fond a cause de la cotte de maille en me tirant avec la corde vu que jsuis balaise en apnée j'ai quasi rien eu après ont a ramenez l'équipement et l'arc de l'elfe et tombé à la flotte haha on a retué du skav avec un chef et j'ai résout l'énigme qui a ouvert la porte ont a croisé un démon dans une boule en verre moi jvoulé le scoué mes l'elfe la libéré puis il nous à maudit moi et l'elfe merci le mangeur de salade ducoup mon marteau et devenu en caoutchouc alor je l'ai balancé puis ont a reretué plein de skavens je me suis retrouvé dans une cage ont la soulevée a trois puis je suis sorti dans une pièce ont a trouvé le cercle d'invoc du sorcier ska le mage a voulu descendre l'escalier qui c'est transformé en tobogan avec des pieux à la fin sa lui à piqué les pieds devant le portail warp ont a soufflés les bougie qui l'ont fermé et buté les nurgling ou glinch je sais plus. l'elfe et le magot été mort donc l'assassin à versé les files trouvé auparavant dans les deux sa à réveillé le mage et mis l'elfe en coma lévitationnaire ont a trouvé le chef ska ont à peinés alors le sorcier a utilisé le parchemin qui l'a grillé j'ai fini les petits avec l'aide du mage et de l'elfe décomaté entre temps et car l'assassin n'a pas résisté ont la mis dans le coma lui aussi pis soigné après j'ai trouvé un super médaillon et ont est rentré a la ville faut maintenant que j'aille m'acheter une cotte de maille +2 et du pain de pierre.

de retour des égouts nos braves aventuriers, rentrent en ville.
le nain va a l'auberge et est invité a un chasse nocturne, on lui apprend que c'est une chasse au grand dahu, une créature au caracter etrange et aux mauvaises dispositions. Sa tache consiste a prendre le matériel de chasse ( un filet, un baton avec une cloche et un sac rempli d'ail) et a attendre que les autres chasseur rabattent la créature vers lui. bien sur il attendit une bonne partie de la nuit, avant qu'il ce rende compte qu'on c'est bien foutu de sa gueule......

decidement rorek, évite la taverne, tu t'es fait refourger un pendentif en toc et tu te fais pigeonner, enfin, tu nous fait bien rire.

comme disait salazar, attention magnifique assemblée faite place a rorek dahuhunter !!!!!!!! .
avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Sam 8 Mai - 12:40
tome 5

c'était le grand jour, l'épreuve du labyrinthe des champions allait avoir lieu.

l'équipe était au complêt, il ya avait krane, un barbare, qui cette fois avait trouvé la route pour aller dans le donjon, son épée la chatouillait, il avait envie d'être brutal.
rorek, lui était présent, toujours le coeur déchiré d'avoir perdu sa belle hache.
salazar, lui voulait tuer le temps a défaut de tuer ses créanciers.
enfin le chef de l'équipe johann ludwig von carroburg, les mains sur les hanches et la meche au vent, se dit :
- plutôt le labyrinthe que de retourner chez mon pere, ouais.....

ses pensées furent coupées, par un groupe de malotrus, qui les traitait de loosers, et leurs promettant qu'ils leurs ferait la peau..l'ambiance était plombée.

Il entrèrent alors dans le labyrinthe, peut être était ce la dernière fois qu'ils verraient le jour .

après une petite escapade, il durent traversé un pont, le probleme venait qu'il était occupé par une horde de zombi. le barbare, voulu tester sa force et décida de leur rentrer dedans, hélas pour lui ce n'était pas si aisé que cela. Voyant la tournure des événements, en bon capitaine johann ludwig, tenta une chose improbable et pris appui sur le pont pour s'élancer sur le reborb de la falaise.
au prix d'une grande performance; il reussit, qu'elle classe ce noble .
puis le combat s'éternisa, le barbare et le noble faisait le boulot, l'assassin, ayant marre de perdre ses couteaux de lancer regarda le spectacle, jouant pendant ce temps aux cartes avec le nain................
puis plus de lumière, un cri et plus de zombi, que c'est il passé ???.

ils continuèrent alors, krane tomba sur une porte piégée accompagné de salazar, sans trop de dégât.
Puis, le coeur de rorek ce mit a battre fortement, sa merveilleuse hache était la, quel bonheur.....
il l'a prit, elle semblait normal et tout aussi éfficace, il donna son épée de bronze a krane et poursuivèrent leur périple......

Pendant que rorek usait du regard sa splendide hache ses compagnons avancaient.

ils furent pris a partie par des nymphes qui par leurs chants hypnotisèrent tous les héros, salazar fut enlacé par la première, cette dernière tenta de le tuer.

de l'autre coté johann ludwig et krane ce battaient afin de savoir qui aurait les faveurs de cette créature..
le noble et le barbare ce foutaient sur la gueule joyeusement.

puis rorek profita du fait que salazar c'était libéré de l'étreinte de la créature pour lui donner un coup fatal la seconde créture disparu en même temps
de l'autre coté de la pièce krane venait de mettre a terre johan ludwig, qui gisait grièvement au sol.
le barbare utilisa alors une potion de soin pour remettre son camarade d'applomb.....
bref, c'est beau la camaraderie .
Après une recherche magnifique, ils trouvèrent une capsule metallique avec un liquide a l'intèrieur.

La route allait être encore longue.............

Pour repuperer le coffre qui contenait la fiole, il y eu un combat entre amis chacun tentant de prendre le coffre a l'un ou l'autre, c'était navrant.
énervé de cette mésaventure le noble décida de profaner le lieu en sortant son detecteur de vent magique, puis sous le conseil de ces "amis", ce retracta. En effet, il venait de muer a 22 ans, ce n'etait pas tourner de nouveau dans les sons aigues.


il firent face ensuite a un guerrier du chaos, qui surveillait le pont, il les défia en duel....
la, voyant le bestiau nos compagnons palabrerent, encore et encore, seul le barbare disait :
- on y fout sur la gueule.

un plan machiavelique etait alors en cours. Helas pour eux d'un simple geste le guerrier brisa leurs reflexions d'un simple geste. Un herse s'abattit, separant le groupe en deux.

Le combat eux lieu, et le guerrier du chaos devait avoir du pu devant les yeux il ne touchait pas engocé dans son armure, il bougeait lentement, le babare et le nain était vainqueur, mais la hache du nain revela sa vrai nature causant plus de dommage a son proprietaire, qu'au guerrier du chaos.
ils pouvaient poursuivre alors leur route.
Le guerrier du chaos protégeait un coffre. salazar l'assassin tenta de desamorcer le piège et echoua. le nain voulant montrer sa superiorité, echoua lui aussi, heureusement, ils avaient des fioles anti poison.
lorsqu'il reussirent enfin a l'ouvrir, il n'y avait plus rien...........quelle classe

Puis au detour un couloir il tomberent nez a nez avec le groupe qui les avait insulté. johann ludwig pris la negociation en main, le nain s'approchait l'air de rien. Seul les etincelles sur le sol , faites par son armure trop longue genait les négociation. Mais voyant qu'il n'y avait pas d'achappatoire, le combat eux lieu.
le noble et l'assasin attaquerent l'elfe noir, ce dernier resistait.
le nain attaqua le sorcier malefique, ce dernier tenta d'emprisonner le nain dans un cercueil de glace mais le nain resista.
ce son coté, le barbare; faisait face a l'orque et au nain du chaos.

krane sombra sous les coups de ses adversaire. Puis l'elfe noir lanca une capsule fumigene :

- vous nous faites perde un temps precieux, et ils disparurent, krane fut soigné, cela ce présentait mal, desormais, il faillait vraiment faire attention, toute blessure pourrait etre mortelle...........

ils franchirent alors un petit couloir, le sol etait jonché de pierres instables, le barbare avancait sans trop de prudence et fit un mauvais pas, ce foulant la cheville, désormais, il marcherait aussi vite que le nain; la honte .

bref, un nouveau precipice, l'assassin fut encordé et passa sur la planche qui traversait le puit sans fond, lorsque des rats menés par 2 skavens attaquerent. salazar etait en dificulté, il devait faire face a cette masse grouillante. voyant cela un skaven tenta de sauter afin de faire chuter salazar...........trop cours, la chute du skaven lui fut fatale. salazar en ayant marre de prende des balles de fronde du second skaven tenta un saut désespéré...............trop court , le nain qui tenait la corde devait penser a autre chose, une taverne certainement, et il achappa la corde , le barbare dans un reflexe surpenant plonga pour la recuperer, et grace a sa force evita une chute fatal a l'assassin, lequel ce balancait au bout d'une corde........mauvais présage ce dit il.
les rats attaquerent alors le barbare au sol sans defense. le noble, utilisa son pistolet et fit mouche , le nain en profita et monta sur le dos du barbare au sol afin d'empecher que ce dernier ne soit attaqué, et il fit une percée.
salazar grace a son crochet reussit a avoir un point d'ancrage sur le bord de la fosse.
johan ludwig aida krane a remonté salazar, pendant que rorek nettoyait les skavens...c'était chaud.

ensuite dans une nouvelle pièces ils firent face a une mere des araignée et c'est petit prets a devorer un halfing (comment ca cela vous rappel quelque chose ), le combat fut expeditif, l'arraignée ne reussissant pas a entoilé une proie (heureusement car ils auraient eux mal). Donc ils liberent le halfing. salazar en profita pour lui vendre la recette, des galettes bretonnienne pour un bon prix. le halfing voleur de son etat, avant de partir ce remboursa de 50 po dans la bourse du barbare.....decidement, on peut pas faire confiance a qui que ce soit de nos jours.

quelques minutes plus tard ils enterent dans la salle de la dernière épreuve, ils remirent les aiguilles rouillées au mage, ce dernier leur donna acces a la dernière epreuve, il fallait vaincre 2 minotaures..

ils entrerent dans l'arene, le barbare et le nain attaquerent, helas pour le nain, sa hache maudite le trahit et il tomba inconscient, salazar, pris le relai, johann ludwig lui tenta de recuperer, la fiole dans le havresac du barbare qui combattait, il fallait faire vite, le nain ce vidait son sang.
il reussit, non sans avoir froler un toucher rectal au barbare, a recuperer la fiole et soigner le nain.
mais le barbare et l'assassin faisaient des merveilles, debiterent en tranche les minotaures.......

ils etaient vainqueurs et qualifié pour le second jour, bravo a eux

johann ludwig alla chez alessio et cavatore, acheter du saucisson bretonnien, a un cout bien moindre. certainement du au fait que grace aux boules de cristal qui permettaient de visionner les aventures de nos aventuriers , une partie de la ville a vu son detecteur de vent magique.

alors est ce par compassion de voir une si petite chose, ou sont ils ou elles impressionnés par cette meme chose.
je vous laisse de choisir la solution qui vous convient je sais sa derape un peu la

krane le barbare lui alla chercher une cotte de maille, et passa une journée tranquille

salazar, alla s'acheter des shurikens

enfin rorek, parti se torcher la gueule et la taverne et comme bien entendu, se fit faire un tatouage de lui tuant un dragon avec la mention suivante sous le tatouage.

rorek pissant guerrier, ........ ben oui, il est pas verni rorek.
avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Sam 8 Mai - 12:42
c'était le grand jour, la seconde épreuve du labyrinthe des champions allait avoir lieu, mais...............

en effet ben saada venait d'être assassiné, et de ce fait, étant un des membre eminent de la cité , l'épreuve fut repoussée a une date non définie.

johann ludwig, resta avec samira afin de l'aidé a porter son deuil. De son coté, salazar, alla ce renseigner afin de connaitre, par l'intermédiaire de ses contacts, qui était les assassin.

il revint plus tard avec des informations.
ce serait probablement l'elfe noir que vous avez rencontré qui serait le coupable.

il ne fallait pas perdre de temps, krane prit l'initiative et après avoir recruté un groupe rapidement, pris la route.

il fallait ce depecher, ils pouvaient être loin......

Après 3 jours de poursuites, vous retombez sur leur piste.

Maintenant, il faut trouver l'opportunité de les attaquer

tome 6 coup de froid pour krane.

rapport d'une partie effectué en semaine chef alf.

krane venait donc de recruter sa troupe.

Sous les recommandation de salazar, et rorek, krane (alf) recruta enoriel (ryuuk), l'elfe et zeid le sorcier.
krane avait pour connaissance un gladiateur.

la troupe était en route.

donc ils retrouverent la trace de leurs proies. ils étaient au pied d'une montagne sur laquelle tronait une tour de sorcier.
une seule issue gardé par 2 guerrier du chaos. nos aventuriers deciderent de tenter les negociations, mais.......
krane commis une erreur.
en disant qu'ils connaissait le sorcier alors qu'il ne connaissait pas son nom.

nos heros hausserent les épaules et rentrerent dans le tas, première mise en bouche.....

ils progressaient dans les tunnels lorsqu'ils tomberent nez a nez avec le nain du chaos que krane avait deja affronté lors du labyrinthe.
ce dernier recolait du minerais avec ses esclaves gobelins.

un combat eut lieu, le nain du chaos fut terrible infligeant une terrible défaite a nos heros qui ne purent qu'ecouter les raillerie de ce dernier qui laissa nos heros blessés.

la première épreuve etait un échec. L'elfe, decouvrit une petite fée dans une cage cette dernière les aida a ce soigner. elle fut invité a les accompagner.

plus loin enoriel decouvrit un passage secret, ce dernier, les mena devant un coffre. ce dernier empoisonna l'elfe qui desormais avait perdu 1 point d'endurance de façon permanente.

plus loin, ils tomberent devant escalier garder par un immense ogre. ce dernier, dans le doute les laissa tranquille, mais exigea que ces derniers leurs montre la clef que possede un assassin skaven qui ce terre un peu plus loin.

Ils rebrousserent chemin, et ce fut l'affrontement.

l'assasin skaven mis hors de combat enoriel, mais enoriel fut venger par zeid le sorcier qui extermina le skaven.
mais zeid constata alors que sa magie était de moins en moins performante, une malediction, ou une chose l'empechait de manipuler les vents de magie..

ils retournenrent voir l'ogre qui les laissa passé , après avoir discuter avec l'ogre lui demandant des nouvelles du nain du chaos, de l'orque, de l'elfe et du sorcier.

Ils monterent l'escalier en colimaçon, la montée était longue...................

ils entrerent alors dans un batiment fait de roche et de bois.

enoriel en fait stratege utilisa sa pièce fetiche pour choisir une direction.

ils ouvrirent prudement, la porte et tomberent sur une bibliotheque. a l'interieur des squelettes travaillaient pour un sorcier, celui que krane avait rencontré dans le labyrinthe.

ils commencerent a tenter de passer prudement, mais le barbare fonça dans le tas. Le combat qui s'en suivi fut, terrible.

les squelettes faisaient rempart de leur corps tandis que le sorcier, lancait des sort.
un sort toucha krane, ce dernier fut pris dans un cerceuil de glace .

ses camarades reussirent a vaincre les squelette et le sorcier tomba au combat.
krane etait perdu ..........
enoriel, lui utilisa sa bague qui permet de connaitre un secret de donjon, pour demandé si il y avait un moyen de le sauver. Le médaillon, lui dit qu'il y avait en effet caché peut être quelque chose qui pourrait le sauver.
tout espoir était permit.
après une fouille des lieux et après avoir repondu aune enigme, ils tomberent sur 6 parchemins magique de niveau différents.

un peu plus tard, la troupe tomba devant une porte de glace, en s'approchant, l'elfe posa le pied sur une dalle piègée. Rien ne c'était produit de catastrophique, jusqu'a ce qu'il approche de la porte de glace.

ce dernier vit ses pieds collés au sol, puis ne pouvant ce sauver, il fut lui aussi pris dans la glace.....ce ce presentait mal cette histoire.

plus au nord, il virent, deux gargouilles au plafond qui crachaient un torrent de flamme vers le sol, infranchissable.

ILs rebrousserent chemin, et tomberent nez a nez face a l'ork du donjon, il protegeait 2 portes.
il etait accompagné d'un archer ork.

zeid utilisa un parchemin, ce dernier invoqua un petit trou noir sous les pieds des orks, le chef reussit a s'en sortir et attaqua.... Le gladiateur en fit son affaire et le tua.

zeid ouvrit la porte nord, et trouva un coffre dans une salle remplit de glace.
au sud, le gladiateur, ouvrit la porte, dans une salle ou regnait une chaleur infernale.

zeid, posa le pied au sol, ce dernier vit plusieurs veines de glace de dirigé vers son pied, il reussit, avant d'être
pri lui aussi sous la glace a ce debarrassé de ces parchemins, de son coté le gladiateur fut la proie des flammes, mais au prx d'une terrible epreuve, reussi a prendre le coffre. ce brulant les mains gravement, cc -1.

le gladiateur pris les parchemin reussit a utiliser le sort de levitation, et il prit le coffre de glace.

chaque coffre, possedait un baton . L'un avait 3 recharges de feu, le second, 2 de glace.

Il tenta le feu sur zeid, mais ne maitrisant pas les arcanes magique, il ne reussit pas a liberer zeid.....

il alla voir enoriel, et reussit, a le sauver, ce dernier resta un moment inconscient mais reprit ses esprit.

il ne restait plus qu'une charge pour essayer de sauver krane, hélas ce fut un échec.
Il ne restait plus qu'énoriel et le gladiateur...

Ils continuèrent leur périple, il utilisa le baton de glace vers le gargouilles de feu, ces dernières s'éteignirent.

Ils avancaient doucement puis rentrère dans l'antre du sorcier, le chef des groupes de quatre.

le combat allait en faveur de nos heros lorsque l'elfe noir intervient alors, profitant de l'aubaine, le sorcier pris une potion d'intangibilité et disparut.

l'elfe noir senfuit alors, poursuivit par enoriel. L'elfe ce dirigeait vers la porte de glace, qui s'ouvrait juste le temps qu'il puisse passé, enoriel tenta de sauté, mais il ne reussit pas.

Bref la mission est un échec.

le sorcier de la montagne court toujours, il lui reste 2 acolytes, le nain du chaos, et l'elfe noir.

de plus krane est zeid ont disparu sous la glace........

Le seul aspect positif, viens du fait qu'ils ont reussit a tuer, l'apprenti sorcier, et l'ork.
avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Sam 8 Mai - 12:55
tome 7 la forêt sans retour........quoique ....

voici donc parti nos valeureux guerrier a la quête d'un artefact nain....

vous pouvez constatez la joie que cela procure a nos aventuriers.

rorek le nain , salazar l'assassin , johan ludwig , et leur camarade un halebardier, qui ce nomme......on le connait pas en fait.

Donc les voila a l'orée de la forêt, et déjà, gros cafouillage. Vas y que je passe devant, non c'est moi etc...

Puis soudain rorek fit un bond, un sanglier venait faire ami ami avec notre "pissant" guerrier. Est ce l'odeur que lui rappelait sa harde ?.

Et bien non, un groupe d'orc leur faisait face maintemant. L'affrontement fut brutal mais nos héros gagnérent cet affrontement.

Ils progressaient vers l'est lorsque soudain une ombre terrifiante plana au dessus de leurs têtes. Mais le groupe était confiant ils imaginaient bien QUE leur camarade halebardier 5coiffé d'un superbe chapeau jaune et d'une plume aussi majesteuse) serait le premier a être croqué. De plus dans les hautes herbes on ne voyait que cela.

Que nenni l'halebardier, eut une idée de genie et il commenca a gesticulier battant de ses bras comme un canard. Il pensa qu'en imitant un animal aussi innofensif, il serai hors de danger. En effet il ne fut pas inquiété et il put rejoindre ses camarades, impatient de son retour.

Il passérent alors dans une clairière d'ou surgit des guerriers du chaos . Le combat fut très dure et au moment ou la défaite semblait promise a nos aventuriers, un groupe vient les sauver. Il y avait un halefing accompagné de deux autres elfes..

Le combat changea de vainqueur, et nos heros fatigués étaient vivants..Il leur fut demandé s'il souhaitaienr bien rejoindre leur quête. Un elfe accepta (quoi de plus jubilatoire d'avoir le destin de nains dans ses mains).
Le halfeling lui aussi fut de la partie.

Ils décidèrent alors de se partager en deux groupes.
le premier groupe fut constitué de salazar, l'elfe et johan qui bien sur revendiqua le titre de chef de groupe en punition il fut de corvé de plan. Ce dernier outré pris tout de même sa plus belle plume et se lanca dans la cartographie. Hélas pour lui son inspiration était tellement grande qu'il décida de ne pas allé a l'est car ayant trop écrit, il n'y avait plus de place sur son parchemin.
Mais après négociation, ils allérent donc dans cette direction...dans la direction ou l'ombre se dirigeait.....

Le second groupe, fut composé de rorek, l'halebardier et du nouvel arrivant clébert montelierre.
Ils allèrent d'un pas décidé vers le nord ........car de toute manière ça sert a quoi de parler......a rien.
De plus rorek était bien content il n'avait plus l'elfe a ses côté.

Donc voici nos héros divisés en deux groupe a la recherche des deux fragments de cette maudite couronne.

le plan

http://lahorde.discutforum.com/rapport-de-bataille-f26/la-foret-sans-retourquoique-t603.htm#11177

le groupe de johan ludwig se dirigea donc vers la montagne. Il penetrèrent une caverne. Un drole de bruit venait troublé le silence. Au fond du couloir, un amas de corps calcinés. Salazar alla y faire un tour..Sur leur droite, un air rempli de souffre venait fouetter leurs visages..Salazar penetra dans une caverne remplit de richesse.. Ils ce voyaient en train de gambader dans leurs chateaux paré des plus beaux atours, une multitude de servantes a leurs pied, mais.........un gros dragon dormait au milieu de ces richesses. Salazar tenta une approche, une main efleurant la roche......hélas c'était la main de son crochet....le bruit du metal sur la roche reveilla le dragon qui commencait a preparer une boule de feu, et la ushen bolt n'avait qu'a bien se tenir, nos valeureux guerriers battirent en retraite tellement vite qu'ils semblaient leviter au dessus du sol. La flamme était derrière eux, ouf, sauvé pour cette fois......

Pendant ce temps le groupe de rorek pregressait au nord et il tombèrent sur un etrange buisson. Ce dernier diffusait une effluve soporifique, rorek et montelierre, tombèrent de sommeil au pied de l'arbuste. Une saule pleureur fit glissé ses branches vers les victimes endormies et les attiraient vers son tronc qui camouflait une effroyable rangée de crocs..L'halebardier vient alors a leurs secours et grace a son arme reussit a sortir ses camarades d'un bien mauvais pas. Ensuite le sang ayant de nouveau irrigué le cerveau de rorek. Ce dernier ce souvient que le buisson ressemblait a celui que lui a demandé l'herboriste. Vient le fameux débat......
On tape sur la gueule a l'arbre ou pas ?

le texte se termine la mais il semblerait d'après le plan que la mission soit un echec.......
avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Sam 8 Mai - 12:56
tome 8, le navire abandonné.

nos aventuriers accompagnaient samira (la fille du marchand) dans un voyage commercial maritime.

le voyage se passait de la plus belle des manière. Puis au détour d'une ile perdue,le tonnerre gronda et le ciel s'obscurcit.

au loin la silhouette d'un grand navire.

énoriel a la vigie regarda alors.
Le navire ne battait aucun pavillon, tout semblait calme sur le pont.
Il descendit et fit un compte rendu de ce qu'il avait vu.

johann ludwig, rorek, salazar et énoriel décidèrent alors de voir ce qu'il y avait sur ce navire.
rorek esperait trouver des choses interessantes a vendre.

Ils mirent donc une chaloupe a la mer, et partirent donc a l'aventure.

clebert et samira resteraient sur le navire. Il fallait bien quelqu'un pour protèger le navire de son équipage.
Une mutinerie est toujours possible.

la chaloupe se dirigeant vers le navire dans le soleil couchant sera peut la dernière image de nos héros, que verront samira et clebert........

notre ami rorek ayant une phobie de l'eau décida de ce faire remplacé.
Car l'eau ca mouille et ce c'était une sensation qu'il appréciait guère.
De plus le sel marin n'était pas bon pour son teint et de plus risquait d'abimer sa magnifique hache démone.

Donc glumm le sorcier qui c'était tromper de navire décida pour tuer le temps et de les accompagner.

Ils s'approchaient alors du navire

"peu d'ecrit sur cette aventure, seulement quelques gravures..."

http://lahorde.discutforum.com/rapport-de-bataille-f26/le-navire-abandonne-t624.htm#11819
avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Dim 9 Mai - 12:57
tome 9 l'épée talisman des rois

tous les 2 ans sont remis au bourgmestre des villes de la région, un talisman.
ce talisman assure a la ville renommée, richesse et protection.
et en effet, les decennies passées, on prouvé cette réalité. Tout allait bien dans votre ville jusqu'à cette éclipse total du soleil. Une fois terminé, le talisman de la corne d'abondance disparue.......
Aucune ville n'a subie un tel affront, et personne ne savait les conséquences que cela pourrait engendrer.
ainsi fungus le bourgmestre de la ville se rendit, au match de blood bowl local.
en effet, la bugmann team dirigé par l'ancien héros a la retraite rorek, fut contacté.
ce dernier accepta la mission et envoya des messagers afin de réunir sa petite troupe....
après enquête, il s'avère qu'un sorcier ambitieux vie au delà du col du pic, il aurait d'ailleurs mis sur pied une grande armée. La panique commençait a être très forte, que ferait un fou sanguinaire avec un tel talisman.
la cité du bourgmestre, monta bien une petite escouade, mais bon, il fallait que quelqu'un, un petit groupe s'infiltre, pendant que le régiment de la cité traverserait les montagnes du bord du monde.
c'est le rôle que Rorek et son équipe devront s'acquitter.
en effet, il y aurait un passage dans la montagne, mais ce dernier, serait gardé par une créature très dangereuse.
De plus il fallait traverser la forêt de l'oeil rouge....Mais bon rorek avait envie de ce dégourdir les jambes.
le lendemain, glum, enoriel arrivaient dans la cité.
deux autres combattants allaient les rejoigne le halfeling clebert et une jeune barbare originaire de la région que rorek ne connaissait pas. Johan ludwig arriverait mais plus tard, peut être a kharé la dernière cité avant d'affronter les landes désolé de drakenmor.

Donc , premier objectif, rejoindre la cité de kharé (situé au delà de la foret de l'oeil rouge et du col de pic), une cité malfamé ou un groupe d'aventurier passerait inaperçu

le bourgemestre, aussi vous averti, que heliana, une elfe très puissante couvrira vos arrières.
une fois par partie, elle pourra intervenir.
elle fera de son mieux pour vous sortir de la misère, dans le domaine de son possible, bien sur..

ah, oui, j'oubliais, un camelot errant du nom de épicier, peut être ce promenera dans les bois afin de proposer vos services........
Un conseil, ne l'attaquer pas ou vous risqueriez de regretter de ne pas être mort......
.
énoriel :
Alors, rapport pour notre côté, car nous étions séparés en 2 groupes.

Au début, comme la coutume le veut, ça coince, pas assez de place, un nain qui ne fait rien et bloque tout le monde, un joli petit bordel mêlé aux questions diverses sur les l'bardiers nous accompagnant ("hé! on le dépouille? Non, il passe devant, il prend tous les coups et on ramasse les xps...")
Nous nous séparons, d'un coté l'elfe et la barbare, de l'autre le magicien et le nain, suivi plus tard de l'halfling aux tendances bizarres (pauvre louveteau).
Des araignées nous tombent dessus!!! L'elfe n'a pas de chance et n'arrive à rien et tous les points vont au l'bardier, qui fit mouche à chaque fois. Et notre or dans tout ça?
Continuant sur notre chemin sentant la noisette, nous arrivèrent à une clairière, mais déjà occupée par plusieurs orques! Allez, on y va! La bataille s'engage et se termine rapidement, les elfes n'aimant pas plus les orques que les nains le démontra et traça des sillons de sang à coups de lame effilée, ce qui ne plut pas à la barbare, qui ne gagna rien...
Plus tard, notre joyeuse compagnie arriva devant une petite grotte, gardée par un TERRIFIANT... chihuahua.
Après une longue hésitation ("On le tape ou pas?"), sa maman, d'un plus gros gabarit nous sauta dessus mais fut rapidement tuée par Plaf! La Barbare, pour se consoler, se défoula sur le petit. Et trouva un bouillon de pot-au-feu au milieu des os rongés (qui s'avéra être en fait une potion de vol).
Après ce maigre butin, nos 2 mercenaires quelques peu rebelles et la Barbare tombèrent dans une fosse à serpents ("Wah! Trop la honte!"). Ces derniers furent vite tranchés en rondelles et nous pouvions continuer. Du moins, nous l'espèrions: la Barbare glissa et n'arrivait pas à remonter. Cette handicapabilitude dura jusqu'à la nuit, qui fut très paisible.
Au petit matin, même pas le temps de prendre un petit déjeuner que des chants se firent entendre! Notre équipe à ripper le soleil arriva dans une clairière où des hommes-bêtes séjournaient, accompagnés d'un centaure et d'un chaman, ce dernier faisant des choses bizarres avec une elfe captive.
La bataille s'engagea et ce fut le drame : nos 2 l'bardiers furent hachés menus par le centaure, qui fut tué d'un double 6 par l'elfe, qui tua aussi le chaman, remportant près de 1000 po d'un coup, au grand dam' de la Barbare. Après avoir libéré l'elfe exhibitionniste, nous construisîmes un JOLI radeau et le voyage reprit.
Nous nous arrêtâmes devant une jolie berge de l'autre côté de la rivière, une caverne nous faisant face. Des skavens, accompagnés d'un (a)encenseur et de vermines y siègaient, mais furent promptement tués. Idéal pour se dégourdir! Peu de temps après des chauves-souris nous tombaient dessus, mais quelques revers de lame plus tard, le silence revint...
Une forte odeur se fit ressentir, et la cause était un gigantesque minotaure. Le combat débuta et malgré les taillades sauvages dans son cuir, le bestiau éventra l'elfe (qui aurait dû plus se vêtir) et la barbare commencait à agoniser. Là, l'elfe eut une brillante idée -comme toujours voyons! -, il se servit de son manteau d'invisibilité, contourna avec précaution la grosse bete, soigna la barbare et achèva le bestial, Haha!
La nuit arriva, paisible aussi, mais ne nous soigna pas beaucoup.
Le soleil vient de se lever, et le premier piège vient d'être détecté (lors de notre premiere détection depuis le début, il était temps). Un vacarme se fit entendre au fond de notre couloir, des voix familières, trop familières. Oh non, les retrouvailles avec l'autre groupe! Nostalgie et bordel s'amplifièrent...
Dans le dernier couloir, des statues étaient disposés un peu n'importe comment, le nain eut la bonne idée de demander s'il pouvait les fouiller...
Une gorgone déboula du fond et imposa à notre groupe des malus assez gênants (que l'on aurait pu éviter il parait ). Dans un élan de : 1_ folie. 2_ désespoir. 3_ stupidité nanesque. -rayez la mention inutile-, Rorek se rua sur la créature en sortant sa hache démoniaque, mais cette dernière se retourna contre son petit maitre et le tua (mais pas assez ), mais blessa fortement l'animal serpentin.
Ce dernier fut tué à coups répétés (et étonnament chanceux) d'épée de barbare qui empocha tous les gains.
Quelques soins plus tard, le groupe se précipita tels des rapaces sur le trésor, qui blessa tout le monde. Dégoutés, nous le laissèrent là, en espèrant qu'un autre pigeon se cassera les dents dessus

le point de vue de clebert :

Une forêt (1):
Alors que le groupe composé d'un "l'bardier" sacrifiable (Schplouf, le frère de Plouf), du puissant guerrier Rorek et du mage Glumm partait en exploration, une embuscade se préparait, cachée dans l'ombre des feuillages de la forêt. Un fort parti d'orc observait ses futurs victimes. Leur chef hocha la tête. Ces minables aventuriers ne faisaient pas le poids et périraient vite.
Prenant totalement par surprise leur cible, les orcs fondirent comme un aigle sur sa proie!!!! (musique "d'alien", les héros vont être terrassés). Ayant perdu l'initiative, Rorek et ses compagnons tentèrent de parer les coups. Mais il ne faisait aucun doute qu'ils allaient succomber!!!! (changement de musique, c'est le générique de "l'homme qui tombe à pic") Soudain une flèche sortie du néant transperça la gorge du chef!!!! La pluie de projectiles qui suivit acheva de démoraliser les agresseurs qui furent facilement éliminés.
Dans le lointain apparut une petite silhouette, sa chevelure et ses poils de pieds lustrés et sponsorisés par Loréal. Il était connu de tous les aventuriers de la région sous le nom de Clébert le Grand (malgrès sa taille) et de toutes les femmes sous le nom de Clébert le puissant. Les yeux de l'bardier pétillaient et il se jeta à ses pieds, le remerciant de son intervention providentielle. Rorek et Glumm, par jalousie, se turent...

Des ronces (2):
Le calme apparent de l'endroit semblait menaçant. Clébert se jeta en avant, le premier, combinant la puissance de ses bottes de saut à son agilité surnaturelle. Après moult roues, rebonds, roulades et esquives, il autorisa ses compagnons à avancer (musique de mission impossible!!!!).

Une première caverne (3):
Les aventuriers arrivèrent sur le seuil d'une première caverne. Dévorés par la peur, Rorek et Glumm n'osaient y pénétrer tandis que "l'Bardier" était suspendu aux lèvres de Clébert (métaphoriquement évidemment, Clébert est bien trop petit). L'halfeling prit la tête de l'expédition et pénétra dans l'antre menaçant. Avec une vitesse prodigieuse, de vilaines araignées toutes velues lancèrent un assaut. Rorek fût vite entoilé tandis que les yeux de Grumm lui sortait de la tête. Il avait accumulé trop de puissance magique!!! 4 norgling se matérialisèrent!!!! Le magicien, dévoré la peur, tomba au sol. Ce moment de frousse fut fatal à une araignée qui fut écrasée par le postérieur prohéminent du jeteur de sort!!!! Déchirant la toile qui l'immobilisait, Rorek se fît à nouveau entoiler!!! La situation devenait tragique!!! Mais Clébert intervînt encore. Donnant des ordres à l'Bardier, il élimina avec son épée magique une bestiole grosse comme une carriole (NDLR: ben oui, vu d'en bas, elle paraissait grosse les bestioles...) tandis que son acolyte en éliminait une autre. Encouragé par l'exemple du semi-homme, le mage se releva, éliminant 2 norgling. Rorek parvînt enfin à s'extraire du piège et abattît sa hache sur la mère des araignées, la faisant passer de vie à trépas. Clébert et Schplouf éliminèrent les deux derniers norgling, la caverne était nettoyée.

Être chaotique, c'est pas être immunisé au rire (4):
Les aventuriers arrivèrent dans une petite clairière, avec un unique arbre en son centre. Après tant d'émotions, Grumm éprouva le besoin de libérer un peu de place dans sa vessie et alla se soulager le long de l'arbre. Deux chiens du chaos apparurent. La surprise était pour eux. Ils allaient pouvoir causer de gros dommages!!! Mais il aperçurent alors l'instrument dans les mains du mage et s'arrêtèrent immédiatement, terrassés par une crise de rire. Sournois, Rorek en profita pour éliminer le premier. Grumm, vexé, rengaina son matériel et prit son baton. Il s'acharna longtemps sur la pauvre bête avec force cris, jusqu'à ce que la nuit tombe. (NDLR: petites citations: "tu m'as quittés à cause de ça, gueuse"; "c'est pas de ma faute, c'est la nature"; "c'est pas la taille qui compte, sale bête!!!" Nous nous interrogeons toujours sur la signification de ces exclamations).
Le campement fût vite installé et les tours de garde distribués. Lors du tour de garde de Clébert, 4 gobelins décidèrent de piller les corps endormis. Mais les sens sur-développés du hobbit les détectèrent bien avant leur arrivée. Une flèche ceuillit le premier tandis que Rorek et Grumm en éliminaient un chacun. Le dernier, devant tant de violence, tourna les talons et s'enfuit. De nos jours, on dit que le gobelin fuit toujours en hurlant :"C'était Clébert le Grand, c'était Clébert le Grand!!!!".

Une seconde caverne ( qui a dit encore?) (5):
Reprenant leur périple au petit matin, l'équipe tomba sur une seconde caverne. Elle semblait vide, mis à part un cadavre en décomposition. Le fouillant, Clébert le vît se dissoudre pour se transformer en 4 Norgling. Le talisman du héros émit une lueur, indiquant qu'il venait de le protégeait d'une terrible maladie, la peste. Dégainant sa courte lame, Clébert se jeta dans la mélée, faisant pleuvoir la mort sur les démons. Il démontra là sa supériorité au combat en renvoyant deux norgling dans le néant tandis que Rorek et Grumm en expédiaient un chacun. La seconde caverne était nettoyée.

Un pont trop loin (6):
Le groupe arriva près d'une rivière, enjambée par un pont de corde. 4 gigantesques guerriers du chaos le tenaient. Les yeux terrorisés, Grumm begaya et tenta de négocier. Les 4 monstrueux combattants n'écoutèrent pas et se jetèrent à l'assaut. Le combat qui s'ensuivît fût dantesque. Les esquives succédèrent aux bottes secrètes. Le combat s'éclairçît bientôt et ne resta debout qu'un guerrier du chaos et le brave Clébert. Le hobbit jaugea la situation du regard. Nul doute qu'il parviendrait à vaincre son adversaire mais ses compagnons étaient en train de mourir... Il devait choisir, la gloire pour lui ou la mort pour Rorek et Grumm. Il hurla alors: "Helianaaaa!!!!!!!!". Une elfe apparût tandis que l'halfeling sauvait ses compagnons. Hélas, les blessures de Schplouf étaient trop profondes. Ce dernier expira et alla rejoindre son frère au paradis des "l'Bardier".

Une troisième caverne (qui a dit toujours?) (7)
Le groupe, requinqué après avoir croisé le marchand "L'Épicier", arriva devant une nouvelle caverne. Des bruits de combat s'en échappaient. Menés par le courageux Clébert, les aventuriers se jetèrent en avant pour découvrir un nain solitaire submergé par 3 orcs et deux gobelins. Le combat tourna vite court et toutes les peaux-vertes furent éliminées. Le nain, répondant au doux nom de "Jsuihain Un" remercia chaleureusement Clébert, le prenant à juste titre pour le chef du groupe, celui par qui la vaillance et l'inspiration arrivaient.

L'est plus grosse que les autres cette caverne (8 ):
Le groupe continua son exploration. Le tunnel s'avéra piégé et des éboulements balayèrent la pièce. Nos héros se jetèrent en avant. Le destin est un maitresse cruelle et les dieux choisirent de frapper le plus puissant des héros, Clébert. Mais qu'importe la douleur, l'halfeling continua à progresser. Il était à nouveau temps pour l'équipe de se reposer. Une mère des araignées choisit ce moment pour attaquer. Rorek la chargea et abattit sur elle sa hache de toutes ses forces (NDLR: 15 points de dommage d'un coup!!!! Un double 6!!!!). Mais la bestiole était résistante. Elle encaissa et continua le combat. D'une flèche, Clébert intervînt encore et toujours et élimina l'engeance du mal (NDLR: Clébert lui retire son dernier PV et obtient tout l'or!!!!).

L'est énorme cette caverne, ou le boss de fin de niveau (9):
Retrouvant l'elfe Ryuuk et la barbare Asalia, l'équipe arriva dans une caverne peuplée de statue de pierre. Dévoré par la crainte, Grumm hurla: "c'est une gorgooonnnneee!!!!!" La bestiole fût vite localisée. Pressentant un combat désespéré, Rorek prit en main sa hache maudite (NDLR: statistiquement parlant, il avait qu'une chance sur trois de subir quelque chose...) et s'effondra, terrassé par le démon. Ryukk et Clébert criblent de flèche la gorgone (NDLR: aucune n'atteint sa cible...), Grumm soigne l'irrascible nain et Asalia bondit en avant, affrontant la bête au corps à corps. La victoire revînt aux gentils après une brillante démonstration de la barbare (NDLR: trois 6 de suite pour toucher!!!!) et un retour de Rorek qui, bien que pas rassuré, a osé reprendre sa hache maudite (NDLR: On pouvait entendre dans la pièce: c'est bon Rorek, ta hache t'a frappé une fois, statistiquement, il t'arrive plus rien!!!). Le boss de fin de niveau était vaincu. L'artefact se révéla intransportable et le groupe retourna au village (NDLR: l'artefact blessa tout le monde, sauf ce pistonné de Rorek qui y gagne une sauvegarde invulnérable de 4+ pour la prochaine blessure qui devrait normalement le tuer!!!!).

rorek en pense :

c'est presque ça
d' ailleurs avant que t'arrive ont en avait tué 3 des orques, j'ai aussi abattu trois guerriers du chaos avant de succomber, j'ai trouvé un coffre à patte pendant l'éboulement et récupéré la lame enflammée de la gorgone et aussi il ne faut jamais réveiller un nain et pour la peste disons plutôt que tu à habilement fourré ta main dans le cadavre et ta paniqué de peur de te retrouver avec un crochet.
avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Dim 9 Mai - 13:01
tome 10 le repos des guerriers.



vous voici donc arrivé a la ville de kharet, une cite des plus malfamée.

Et pourtant il suffit d'une soirée a la taverne pour rorek, pour ce faire expulser de la cité , non sans avoir appris a faire le mort par un vieux guerrier nain, aussi beurré que lui.

bref voila notre rorek dehors ayant comme compagnie que le feu de bois auprès duquel il se réchauffe.
puis un soir un accueil un vieux nains colporteur de surcroit.Ils sympathisent.enfin picolent ensemble.
Impressionné par rorek, moldur car c'est son nom, lui apprend les ficelles du métier de négociateur.
rOrek voyant un moyen de faire fructifier son or est attentif..1 semaine passe, et rorek obtient le sens des affaire, qui joint avec sa compétence sens de l'or, on font un parfait argentier.

il se dit, c'est johan ludwig qui va être jaloux..Je vais peut être racheté son échoppe. Mais d'ailleurs que devient il ?

ainsi va la vie pour rorek, qui attends désormais la futures marche a suivre pour poursuivre la mission

De son coté, clebert voulait vraiment voir si il était toujours, clebert le puissant.

Il alla après avoir acheté des flèches enflammées (ça peut toujours servir pense t'il. De plus ça va faire trop classe), il parti a la recherche de l'âme soeur.

Il fit la connaissance avec une halfeling. Les pieds poilues lustré de clebert font le reste. La petite, ne résiste pas.
Hélas pour lui, il ne savait pas, qu'elle était plutôt détermine, et que désormais elle et lui c'était pour la vie.Clebert affolé, passa sont temps a esquiver, la jeune hei-mah. Il attendait jour après jour que des nouvelles lui viennent afin de partir de cette ville.

Ce jour arriva, il ce rendit au lieu convenu ou ce trouvait son informateur. Celui si on voyant clebert le puissant faillit défaillir. Décidément, il a une classe folle ce halfeling. IL lui remis un message.
clebert, ne l'ouvrit pas et sorti enfin de la ville avec un gros ouf de soulagement...Au loin, un feu de camp, il approcha, et a l'odeur reconnut son compagnon, rorek affalé sur un autre nain.
gêné, clebert tapota l'épaule de rorek...
ce dernier fut a deux doigt de le trucider.
clebert calma le jeu, :
- j'ai des nouvelles, dit il........

C'est sous les viva que la jeune asalia quitte l'arène, la tête de son ennemi sous le bras....

En effet, ça fait 1 semaine qu'asalia écume les arène de ville, devenant de plus en plus puissante et endurante.
Nombreux sont les hommes tombés sous le charisme de la belle guerrière.

beaucoup d'agent aussi sont sur les rangs pour avoir un contrat avec la phénomène. Mais asalia n'en a cure, et sure d'elle elle avance dans la vie, ce remémorant sans cesse le terrible combat ou elle a terrassée la terrifiante gorgone.

les jours passant elle a réussit a recueillir certaine information sur la cite de maopang.
ce sorcier maléfique ce nomerait arkalys, et serait très puissant.
on dit aussi, qu'il aurait une partie de sa puissance dispersée dans les landes désolés...Ce serait 3 personnes, qui ferait le relais entre les puissances élémentaires du monde et arkalys....
Le but est clair, il faut les neutraliser, et il sera plus facile de détruire le tyran.

grâce a ses victoires, asalia a réunit un petit groupe de combattant, qui pourront être utiles sait on jamais pour l'aventure a venir.

a l'eau crasse, la taverne ou asalia fête ses victoires, glum la rejoint, il y aurait des nouvelles.
clebert a reçu un message.

les 2 compagnons quittent la ville en direction du campement de rorek...........

glum avait le sourire sous son masque.
quoi de viens que les bibliothèques des villes reculées.
Il devait y avoir moult savoir a découvrir. Cela le mettait en joie.
Il entra donc dans la grande bibliothèque de la cité.
Et après plusieurs richesse, il découvrit son graal. Dans un vieux dialecte qu'il connaissait il tomba sur un sort offensif de boule de feux.
Il ce concentra; sur ses travaux. Étudiant le jour et pratiquant sa magie le soir, il finit par maîtriser ce puissant sortilège.
Comblé, il errait dans la cité, et il rencontra clebert qui semblait affolé.
Il regardait a droite ou gauche, il semblait poursuivi.
clebert, lui dit qu'il y avait du nouveau et lui demanda d'aller cherche asalia.
C'est ce qu'il fit, il alla la rejoindre et tout deux partir voir rorek

enoriel venait d'acheter un petit paquet de noisette, qui lui rappelait le voyage dans les forêts derrière la montagne.
il profita de la vie qui pour lui fut des plus tranquille.
Il alla donc faire quelques tirs avec son arc, ce disant qu'il lui fallait faire des progrès avec cette arme soir disant de prédilection de son peuple.
Mais lui, était plutôt excite par les corps a corps sanglant.Il ce demande d'ailleurs si il n'a pas des souches elfes noirs.....
il n'ose y pensé, mais cette question revient sans cesse. En effet, dans cette cité sordide, il se sent bien, et devoir la quitter sera certainement pour lui un crève coeur..
seul il pense a ces aventures passé, les pièges de ce sorcier qui l'ont meurtri dans sa chair (-1 en endurance).
Et le fait d'éliminer un jeteur de sort le fait transpirer d'impatience........
enoriel va voir de temps a autre asalia combattre, elle commence a monter dans son estime, elle aime le combat, lui aussi.
un jour clebert le rejoint, les nouvelles sont arrivées. un sourire sadique se forme sur son visage.....
tu vas payer sorcier et on va bien rigolé.

il rejoint alors ses compagnons d'aventures au campement de rorek, pour connaître les nouvelles..

la modestie légendaire de clebert :
Si je le fais, je vais encore être taxé d'égocentrique et de crâneur... Donc, je cherche des anecdotes bénignes, des batailles où il n'y avait que peu de danger. Y'a bien la fois où j'ai abattu d'un trait un dragon rouge. Mais pas de mérite, il ne faisait qu'à peine 20 mètres de long... Y'a aussi cette armée de démon que j'ai renvoyé d'où il venait. Mais pas de mérite, j'avais l'effet de surprise. Et cette cabale de magicien que j'ai abattue. Pas de mérite non plus, chacun n'était accompagné que d'une poignée de nécromancien débutant. Enfin voilà quoi, rien de bien extraordinaire...

vous vous retrouvez donc dans le campement de rorek.

clebert se met a lire le message :

" - valeureux guerriers.
vous allez progresser dans des terrains hostiles. Vous aurez le choix entre les marais aux effluves pestilentielles, les plaines désolées ou la forêt obscure. Avant d'arriver au dernier village plus ou moins civilisé situé a 2 lieus de la forteresse maudite de mao-pang.
sachez que votre route sera jalonnée de pièges et de créatures les plus terrifiantes, mais le pire de tous ce sont les soeurs hostags..Ces 3 femmes, sont a l'origine de la puissance du sorcier de la forteresse. Le mal est en elle, et elles servent aussi de catalyseur a la puissance quasi incontrôlable du mage. On raconte qu'il ne peut pas contrôler toute la puissance qui est en lui. Ainsi, les forces sont reparties et chacun des 4 protagonistes 'les 3 sorcières et le mage, possède 1/4 de la puissance total .
donc vous voyez ce qu'il vous reste a faire. Non seulement vous devez atteindre la forteresse, mais pour réussir votre mission, il vous faudra anéantir le plus de sorcière possible afin de facilité votre tache lors de l'affrontement final.
de plus si vous réussissez a toutes les tués, personne ne saura au courant de votre présence dans la forteresse, ce qui sera un atout important. De notre côté, nous essayons toujours de vous couvrir, afin que personne ne vous donne la chasse. Pour le moment, c'est un succès.
donc bon courage a vous, notre cité compte sur vous "

vous vous jetez des regards anxieux. La tache ne sera pas facile, mais vous vous êtes engagé a mener a bien cette mission.

alors que vous vous préparez a partir. Une silhouette se détache dans les ténèbres.
une forme encapuchonnée se dirigent vers vous......ce dernier semble en possession d'une arme.

clebert :
- ne bougez pas, ou moi les tueur de dragon rouge, clebert le grand je te crible de 10 flèches d'un coup !!!!!!!

rorek, glumm, enoriel, et asalia se regardent ........

l'inconnu :

- je peux pas, il enlève sa capuche et vous reconnaissez salazar, l'assassin, un de vos compagnon d'aventure.
sympa l'accueil .
j'ai réussi a franchir les lignes ennemis .
l'armée du dément commence a prendre des proportion conséquente, il va falloir vraiment faire vite, et récupérer l'artefact.
il faut réduire au silence au plus tôt ce mage qui ce dit futur roi.

tout le monde hoche de la tête, sauf glumm qui ne peut pas a cause de son masque......
vous voila tous réunis, vous avalez un repas, en espérant que cela ne sera pas votre dernier....
le route sera longue et dangereuse
avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Dim 9 Mai - 13:03
tome 11 le combat des chefs.

A la fin du repas, Clébert se releva d'un bond et déclama:

"Cette quête semble dépositaire du futur de la région. Si nous échouons, le mal triomphera ici. C'est pour la liberté que nous allons nous battre. Et il nous faut un chef d'un grand charisme, d'une profonde intelligence et d'une vaillance certaine. Je me propose moi, comme ça, nous n'en parlons plus et ça évitera des longues palabres. En plus, je suis de loin le plus qualifié... Bon, je vous fais évidement grâce des serment de vassalité. J'ai assez d'autorité pour m'en passer... Rorek, je te désigne responsable du camp. Enfin, responsable du rangement du camp pour être plus précis..."

rorek :
certainement pas!!!c'est pas un halfing qu'à fais 2 donjons qui va diriger le groupe

enoriel :
Ni un Nain qui pique les potions des autres alors qu'il avait de quoi se soigner sur lui (m'en fous, c'n'était pas les miennes! ).
Mais bon, si on suit un raisonnement de ce type, on n'va pas beaucoup avancer, car chacun a minimum quelque chose à reprocher aux autres (vive l'esprit d'équipe

rorek :
on à qu'a voter

enoriel ;
Hum, risque que chacun vote pour sa poire, mais pourquoi pas.

Je fais un vote sensé, Salazar

clebert :
J'offre 50 couronnes par vote en ma faveur, juste pour le plaisir de me trimballer en tant que pseudo chef de groupe!!!!!

rorek :
je vote pour salazar

salazar :
je suis pour pas de chef ! Non aux dictateurs de 1m20 ! Les hobbits ne feront pas la loi ici

clebert :

Arrrffff, encore refait, c'est pas pour cette fois... Bon, je me console en me disant que vous êtes jaloux de ma grandeur!!!! (héhéhéhéhé)

Comment veux-tu décemment qu'un minable archer, fort en gueule et mesurant 1 mètre 20 devienne chef d'un groupe d'aventurier^^. Ce serait ridicule!!! Par contre, un hobbit de la même taille chef autoproclamé et héros notoire, ça fait un bon souffre-douleur pour les autres^^.

gluum :
un microbe agressif chef de groupe ca me fait penser a quelqu'un... (oh tu veux finir en tolle!!!)
eh clébert une elfe élancée qui chante (des chants elfiques biensur!) du style Carla Brunel ca te dis pas

soudain..........

Un éclat de lumière les alerta tous, un inconnu avançait au milieu du campement, au milieu de tous, nul ne semblait assez fou pour s’en approcher, tous le fixait du regard, quel prestance, quel assurance. La lueur des torches se reflétait dans une myriades de couleurs sur sa magnifique cuirasse, tel un ballet de feux follets. Le campement retenait sa respiration, le monde semblait s’être arrêté.

D’un large geste il écarta sa sombre cape, d’un revers de la main il chassa les longues mèches de son visage.

« Un chef, il vous faut un chef et bien le voici… Gloire a vous la fortune vous sourit à nouveau en cette triste soirée… Que la joie vous revienne vous n’êtes plus seul. »

Ludwig venait de rejoindre ces compagnons…

Clébert submergé par l’émotion lâcha une petite larme sur ses joue rondelettes, Rorek sourie et ceci bien malgré lui, Salazar salua son cher ami d’un petit signe de la main euh du crochet et Glum ceinture au bâton tenta encore vainement de hoché la tête, mais son geste fût néanmoins comprit de tous. La chasse au sorcière allait pouvoir enfin débuter, dans de bonnes conditions

Clébert retînt un grand éclat de rire à grand peine... Ce noble espérait vraiment disposer du charisme nécessaire pour lui faire de l'ombre? Savait-il que la lignée et la naissance n'était pas gage de respect parmi les aventuriers... C'était à mourir de rire...

Une larme lui glissa sur la joue...

N'y tenant plus, il s'avança en pleine lumière... Le feu de camp faisait jouer des flammes sur son visage...

"Nobles compagnons, n'écoutez donc point ce courtisan... Chez lui, la seule chose d'original est la couleur de sa cape. Et encore, elle est d'un goût douteux parmi les gens d'aventure comme nous... Nous sommes les champions de la région. Nous représentons ses habitants et incarnons ses peurs, mais également ses espoirs. Il nous faut donc un chef en qui chacun puisse se reconnaitre... Et personne ne verra son reflet dans ce fat efféminé... Oui, nous avons un devoir de représentation certain. Qui mieux que moi pourra nous attirer la sympathie des foules? L'amour des jeunes pucelles? La gloire de la victoire?"

Clébert fît une pause mais reprît avant que quiconque ne puisse répondre.

"J'ai pour moi la force du dragon, l'intelligence de l'archimage, le courage du paladin, l'agilité du voleur et la volonté du prêtre. Je suis Clébert, Clébert Montelierre!!!! Et nul ici ne peut mieux que moi porter le titre de chef!!!"

Après c'est celui qui a la lanterne le chef non ?
Pour faire de l'ombre aurait fallu être plus grand

Johan comprenait un peu son petit ami, lui si proche du "petit" peuple, des simples gens. Il ne pouvait l'en blamer, mais il ne pouvait pas les abandonner.
Il devait être guidé par un vrai leader, clebert ne manquait pas d'assurance le bougre, d'audace, si agile si petit, que l'on pouvait facilement le perdre du regard.
Non il ne pouvait ses camarades dans cette situation si embarras

rorek :
Clébert tu à beau être un bon compagnon d'aventure tu n'a pas la grandeur d'un chef et toi Johan a la moindre sirène ou démonette tu est mis hors combat mais ce n'est également pas pour moi bien que j'en ait les compétences et l'expérience, j'ai besoin de mes deux mains pour manier ma hache et la lanterne m'encombrerai plus contre chose, par contre le titre de porteur de lanterne vous irait très bien

salazar :

"En ce qui concerne notre mission, je serais des plus brefs... L'idée d'anéantir quelques sbires du malin ne m'a jamais posé le moindre soucis du moment que l'on m'embauche pour cette mission. Quelles soient démones ou succubes ou simples cartomanciennes ne fait pas de différence pour ma lame..."

"En ce qui concerne notre ... raclement de gorge... chef, et bien, qu'il se pare de sa couronne et de ses illusions, tant qu'il ne croit pas trop à ses vaines paroles et qu'il ne me donne pas d'ordres... j'accepterais à la limite ses humbles suggestions..."


asalia de son coté, decida de partir seul, elle donna rendez vous au groupe, au pied de la cité de mao-pang..
avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Dim 9 Mai - 13:42
tome 12 drakenmor

sephyra ;
le graal, tout chevalier rêve de boire a ça coupe. sephyra en rêve depuis toujours, même dans sa plus tendre enfance, elle ne pensait qu'a ça....
le graal ne s'offrirait qu'a un homme, et la dame du lac, c'est un homme peut être....
ayant reçu une éducation martiale par son père qui n'eut pas fils. elle se débrouiller bien et les années passant, elle maîtrisait parfaitement son art.
puis a l'âge de raison, elle décide d'aller chercher ce qu'elle rêve....le fameux graal.
après moult aventure, elle entendit parlé d'une épée qui aurait été prise par un sorcier maléfique a mao pang..
un groupe d'aventurier serait parti a sa recherche..
rien a voir avec le graal.....si en effet, son pommeau porterait un indice pour trouver ce dernier....
il lui faut absolument rejoindre se groupe afin de glaner ce fameux indice..


Le soleil est déjà à son apogée, mais l'abondance des arbres permet de se reposer à l'ombre de temps en temps lorsque la chaleur devient trop accablante. Une petite brise vint caresser le visage jeune et fin de Sephyra, qui en profita pour enlever son heaume quelques instants. Elle s'adossa à un arbre afin de boire quelques gorgée d'eau. Elle ferma durant quelques secondes les yeux et écouta les sifflements des oiseaux qui apparemment, profitait également du beau temps.

Un cri d'effroi et de détresse vint interrompre ces chants. L'heure était venu de bouter le Mal de ces Terres. Sephyra s'empara de son épée et se précipita dans la direction du bruit. Des grognements se faisaient entendre à présent. Des orques et des gobelins avait enlevé une jeune fille, quasi nue, couverte de petites blessures. L'alerte fut sonnner lorsqu'un gobelin aperçu la jeune Paladine, prête à en découdre. Le combat commençait à être difficile pour la guerrière, qui se vit très vite entouré de plusieurs gobelins, malgré que ses coups portent et atteignent ces peaux vertes. Lorsque soudain, trois aventuriers arrivèrent pour prêter main forte à Sephyra. Au bout de quelques minutes, le combat fut terminé, et la jeune fille sauvé.

" - Merci de votre aide messieurs. Je n'aurai certainement pas pu tuer toutes ces créatures à moi seule. Je vous en suis reconnaissante. Je me nomme Sephyra, jeune Paladine à la recherche de ce Sorcier malveillant afin de récupérer son épée, qui semble détenir un indice pour ma quête.
- Soit le bienvenue parmi nous, nous avons besoin de gens comme toi dans le groupe ! répondis un petit-homme au nom de Clébert."

Glumm et Rorek firent également leur présentation. Ce Clébert plaisait vraiment à Sephyra, car malgré sa taille et son piteux état, il prétendait cependant être le chef du groupe. Situation très marrante cela dit. Sephyra accepta l'invitation et marcha en compagnie de ce groupe constitué d'un guerrier nain, d'un halfelin pickpocket et d'un sorcier humain.

Sephyra eut à maintes reprises l'occasion de prouver sa valeur et de jauger celle de ces compagnons. D'autres peaux vertes succombèrent ainsi qui Troll, créature coriace ayant la capacité de régénération. Heureusement que l'ami Clébert était là avec ces flèches enflammées pour stopper la capacité de ce monstre. Le groupe arriva à un moment dans un petit bosquet, lorsque 3 spectres apparurent. D'après leurs dires, il semblerait qu'ils aient été piégé par l'archimage et que pour déjouer l'enchantement, un simple chant pourrait déjouer le maléfice. Inconscience que cela. Le groupe se mit soudain à chanter et un éclair s'abbatut sur Rorek, qui disparut avec les spectres. Un ami en moins. L'aventure va être longue.

Le groupe retrouva la trace de deux autres aventuriers, un Noble et un Assassin. Il semblerait qu'ils aient perdu également un compagnon, un Elfe. Privé de deux aventuriers, les cinqs protagonistes joignèrent leur force afin d'avancer dans cette forêt et de terasser les sorcières. Une seule d'entre elle a été trouvé, la Sorcière maîtrisant l'élément de Terre. Les compagnons de Sephyra se ruèrent sur elle, essayant de la soulever du sol afin de la rendre vulnérable. Fatigué par les combats précédents, ils ne parvinrent pas à s'acquitter de leur tâche. Sephyra s'approcha donc et souleva la sorcière du sol, la brisant en morceaux de rocher. Et de une.

Durant le reste de la journée, le groupe affronta des créatures plus qu'hideuse, après avoir traversé un lac en présence d'un passeur pas très... vivant. Une araignée géante, un second troll, des zombies, des guerriers du chaos, tous tombèrent après le passage de nos valeureux aventuriers. Lorsque soudain, ils retrouvèrent la trace de Rorek et finalement de l'Elfe. Le groupe se divisa une nouvelle fois à la recherche des deux autres sorcières afin de les vaincre, ce qui rendrait le pouvoir de l'archimage moindre. Alors que Sephyra, Rorek, et Gluum accompagné par leur "chef" Clébert avancèrent dans les bois, ils arrivèrent en vue d'un petit village, en vue du chateau. Une halte s'imposa, avant de grimper vers les cimes....

de l'avis de rorek.

Après un déploiement difficile, une séance de marchandage et une indéterminable discutions sur qui sera le chef les aventuriers décidèrent enfin d'explorer cette sombre forêt où s'abritaient trois sorcières qui devait êtres éliminées pour espérer vaincre leur puissant maitre.

Au bout de quelques mètres le groupe arriva à une intersection et décida de se séparer, Johan en pseudo chef, Salazar et Enoriel partirent donc à droite tandis que Clébert lui aussi en pseudo chef, Rorek et Glumm partirent tout droit.

Joyeux d'avoir éliminé la concurrence que représentait Johan Clébert partit confiant à l'avant de ses deux compagnons et tomba sur un monstrueux spectre, qu'il attaqua vaillamment au corps à corps pour impressionner ses camarade chose idiote car sans l'intervention héroïque de Rorek celui-ci aurait trépassé...

N'ayant pas le temps de se remettre de leurs émotions (surtout Clébert) il entendirent un cri est se précipitant tombèrent sur une jeune fille enlevée par un groupe de gobelins diriger par un orque au prise avec une guerrière en mauvaise posture. Le combat fut rapide et après avoir vaincu les peaux vertes les groupe fit connaissance avec Sephyra paladine en quête voulant vaincre également mao-pang, ellle décida d'accompagner le groupe et tombèrent sur un ourson apeuré que Sephyra caressa pour le rassurer...
l'ourson se mit immédiatement à grossir devenant un terrifiant ours, une femme apparue l'ours lui appartenant et pour nous remercier de notre gentillesse envers la nature (Rorek et Clébert baissèrent les yeux eux qui juste avant avait décidé de se partager l'ourson à leur manière) nous proposa son aide pour le combat finale et des informations sur les sorcières.
En continuant nos aventuriers tombèrent sur un troll accompagné de gobelins, le combat fut sans grande difficulté alors que Rorek et Sephyra combattaient au corps à corps en encaissant les coup, Glumm envoya un puissant éclair sur le troll qui malheureusement régénéra sa blessure, il vomit sur Rorek sans aucun dégât l'armure de bonne facture ayant résisté a l'acide.
Finalement après avoir subit plusieurs blessures le troll fut achevé par Clébert d'une flèche chanceuse, celui-ci se proclama directement tueur de troll en plus de chef de groupe.
le groupe rencontra trois esprit qui dirent être des êtres que mao-pang avait bannis et demandèrent de chanter avec eux une incantation pour les libérer, un éclair s'abattit sur Rorek, qui disparut avec les spectres...


De leurs côté nos trop autres compagnons subirent l'embuscade d'un groupe d'orques qui mirent à mal l'elfe mais finalement terrassés, ils continuèrent d'avancés et après avoir discuté avec un homme via un arbre furent attaqués par de puissant guerriers du chaos le combat fut rude et alors que la mort était proche pour Salazar, Enoriel et Johan une onde magique parcouru les guerriers figés sur place.
L'homme de l'arbre venait de les sauver ils les soigna et après leur avoir donné des informations capital les laissa alors que les guerriers du chaos revenait à la charge mais périrent sous les coup de nos héros. ils continuèrent d'avancer et arrivés dans une clairière combattirent des chiens du chaos, créature qu'ils éliminèrent rapidement. le groupe rencontra trois esprit qui dirent être des êtres que mao-pang avait bannis et demandèrent de chanter avec eux une incantation pour les libérer un éclair s'abattit sur Enoriel, qui disparut également avec les spectres...


Ayant perdu deux compagnons les aventuriers décidèrent de rester tous ensembles partageant les informations, ils continuèrent leurs chemins jusqu'à tomber sur une grotte abritant une monstrueuse araignée mais sa taille la gênât plus qu'autre chose et elle fut vaincu sans avoir infliger de dégât les éclairs de Glumm ayant fait le plus gros boulot, ils continuèrent est après avoir déblayé l'entré d'une grotte et déchiré la cape du noble tombèrent sur la sorcière de terre qui grâce au effort combiné de nos valeureux guerriers fut terrassée par Sephyra.
Par la suite ils traversèrent un cour d'eau grâce à un batelier croisa la route du Kraken qu'il avait affronté auparavant (plusieurs se firent lamentablement dessus). Ils arrivèrent de l'autre côté et massacrèrent des zombies et une grosse larve qui avala Salazar qui fut libéré après avoir terrassé la bête.


Rorek et Enoriel se retrouvèrent sur une plateforme flottant dans ce qui semblait être l'espace ou un univers démoniaque, une voix leur dit que un seul d'entre eux pourrait sortir d'ici vivant qu'ils devait s'affronter à mort. Ils hésitèrent un moment... Enoriel tira sur Rorek alors qu'il fonçait vers lui le combat fut long et finalement Rorek allez porter le coup fatal que l'agile elfe évita tirant une dernière fois... Rorek s'effondra percé d'une dizaine flèches...


Enoriel venant de terrasser une légende réapparu dans le monde des vivant devant la sorcière de l'air qu'il du fuir et rencontra le batelier qui le fit traverser.
Le groupe retrouva Rorek vivant qui leurs expliqua qu'il vaincu un démon qui la renvoyé dans le monde des vivant après avoir maudit l'elfe et Rorek ( qui ne le saura que plus tard) puis Enoriel, finalement ils arrivèrent en vue d'un petit village mais deux sorcières était toujours en vie le combat finale se promettait d'être rude....

l'aventure vue par clebert

Alors que le groupe se préparait à se mettre en marche, Clébert et Johan continuait à se jeter des regards de biais... Le combat pour la suprématie au sein de l'équipe n'était toujours pas résolu et le noble refusait de reconnaitre sa défaite inéluctable... Mais il plierait... Il s'était rendu compte que Rorek et Glumm penchaient plus pour lui tandis que Salazar et Enoriel semblaient préférer le courtisan... Sûrement un restant de fidélité... L'halfling saurait balayer ça au moment opportun...

Le premier choix à faire fût de savoir si le groupe devait se diviser en deux ou pas... Il y avait trois sorcières qui erraient dans cette zone et il était primordial d'en éliminer le plus possible... Il fut décidé qu'il y avait moins de chance d'en voir une s'échapper si les compagnons se séparaient en 2 groupes... Et les deux factions apparurent au grand jour, avec Clébert et Johan en leader... Mince, aucun des deux n'avait l'avantage... Le groupe mené par Clébert se mit en marche et le pickpocket prit la tête, afin de montrer à tous qu'il était le meneur de l'équipe. Et puis, si près de l'orée de la forêt, il ne pouvait y avoir de terribles dangers...

Au détour d'un bosquet, et alors que ses compagnons se trouvaient quelque pas en arrière, le puissant héros tomba nez à nez avec un spectre... Oups... Finalement, ce n'était pas une bonne idée de foncer seul en tête... Le spectre exigea immédiatement les deux épées magiques de Clébert en échange de sa mansuétude. Bon... Clébert savait qu'il n'était pas de taille. Il allait accepter avant que ses compagnons n'arrivent. Et puis, ces lames ne lui étaient guère utiles... Il dégaina la première de ses armes lorsque Glumm fît irruption. Vif comme l'éclair, Clébert se rendit compte qu'il ne pouvait pas faire preuve de lâcheté devant témoins... La lame de bronze frappa le spectre et mordit cruellement la chair immatérielle (NDLR: ouahhh, une attaque à 8 de dommage!!!!). Surpris de sa propre audace, Clébert eût néanmoins la présence d'esprit de se jeter à terre, esquivant ainsi la riposte du mort-vivant. Rorek, un peu plus loin, rugit et s'élança en avant... Motivé par son avantage précédent, Clébert décida de presser son adversaire, la lame de bronze s'abattit à la vitesse de l'éclair (NDLR: 3 attaques grâce à cette épée) mais ne mordit que le sol... Deux baffes désincarnées envoyèrent le halfling rouler au sol (NDLR: 12 PV en moins en une seule passe, cette volée!!!). Clébert en profita pour reculer et se saisir de son arc tandis que Rorek chargeait en hurlant. Deux flèches incendiaires touchèrent le spectre mais le traversèrent sans lui infliger aucun dommage (NDLR: et le premier double 1 de la partie!!!). Rorek leva haut son arme et l'abattit sur le spectre qui disparut immédiatement... Se relevant, Clébert marmonna quand même un "heureusement que j'étais là..." Le groupe continua sa progression...

Des cris les attirèrent près d'une clairière. Une bande de gobelins menée par un orc vindicatif était en train de s'en prendre à une jeune donzelle... Cette jeune femme était... féminine... Et le groupe se lança immédiatement dans la bataille... Rorek terrassa l'orc sans broncher permettant aux autres d'avoir une vue plus dégagée de la zone. Les gobelins étaient en train de passer à tabac une autre femme, mais celle-là paraissait plus à même de se défendre. Elle maniait une épée plus grande que Clébert!!!! La bataille fut courte et les peaux-vertes furent exterminées. La guerrière s'avéra être une paladine menant sa quête. Clébert se rendît immédiatement compte qu'une nouvelle recrue bien préparée pourrait lui fournir de quoi prendre l'ascendant sur le groupe. Il aurait l'avantage de 4 membres face à 3. Il s'avança donc et se présenta comme le chef de ce groupe d'aventurier. Au vu de son jeune âge, elle ne devait pas être trop expérimentée. Il la baptisa immédiatement poulette et endossa son rôle de vétéran blasé et survivant de nombreuses batailles. Il lui glissa également qu'il la prenait sous son aile et qu'elle bénéficiait désormais de sa protection, la protection du grand Clébert...

Le groupe continua sa progression et croisa un ourson terrifiée. Poulette (NDLR: comprendre Sephyra) s'en approcha et lui flatta l'encolure. La bête se mit à grandir tandis qu'une elfe apparaissait. La bonté de Poulette venait de leur faire gagner un allié précieux. Elle leur révéla s'appeler Lindia et leur remit une pièce d'un jeu d'échec permettant de l'invoquer une fois...

Plus loin, les aventuriers arrivèrent sur un campement de gobelins. Ils repérèrent vite 6 de ces petits vicieux. Mais l'effet de surprise était pour eux. Ils attaquèrent immédiatement et la moitié des peaux-vertes s'effondra au sol. Un rugissement retentit soudain tandis qu'un immense troll faisait irruption... Voilà qui n'était pas prévu au programme. Les derniers gobelins furent abattus très vite et les compagnons se concentrèrent sur le troll. Les coups plurent sur la bête. Glumm lui expédia même un éclair tandis que Clébert lui envoyait flèche sur flèche... Les lames de Sephyra et de Rorek trouvèrent plusieurs fois leur cible mais la bête refusait de mourir, ses blessures se refermant petit à petit. Le troll régurgita alors un acide et le vomit sur le nain. Son armure commença à fumer mais l'acier était d'une qualité naine. Le combat trainait en longueur... Une nouvelle paire de flèches incendiaires alla se perdre dans la forêt (NDLR: et second double 1!!!!). Soudain, avec un cri horrible, le troll s'effondra au sol, une flèche dépassant d'un de ses yeux... Clébert se retourna instinctivement pour dire au tireur qu'il allait justement s'en prendre au visage de la créature quand il se rendît compte qu'il était le seul archer présent... Incroyable... Il venait de réussir à abattre un troll. Voilà qui allait lui permettre de donner enfin un peu de consistance à toutes les histoires qu'il racontait sur lui-même. Sans parler des 3 témoins... Reprenant son rôle de composition, il s'approcha de Sephyra...
"Tu vois poulette, y'a pas mal de gens qui ont peur des trolls... M'enfin, sont pas bien costaud quand on sait où taper... Tu comprends pourquoi les autres font abstraction de ma taille et me respecte tellement? L'expérience poulette, l'expérience..."

Continuant en avant, les aventuriers bénéficièrent des sorts de Glumm et c'est plein d'entrain et de vitalité qu'ils tombèrent sur un groupe de banshees. Les armes quittèrent leurs fourreaux mais les monstres jouèrent l'apaisement. Elles se prétendirent victime d'une malédiction de l'archimage et proposèrent leur aide. Elles commencèrent une mélopée reprise par le groupe (NDLR: Un jour la p'tite huguettttteeeeee!!!!!!). Le tonnerre gronda et les banshees disparurent. Mais Rorek, le puissant nain, manquait également à l'appel... La consternation s'abattit sur l'équipe... Clébert avoua à Sephyra: "c'est dur de perdre son meilleur apprenti..." Songeur, le hobbit se rendît compte que le statut quo était à nouveau en vigueur au sein du groupe... Cette pensée fut démentie par la rencontre avec Salazar et ce perfide de Johan... Eneriel manquait également à l'appel... Le groupe était durement amputé et aucune sorcière n'avait encore été vaincue... Le groupe décida alors de rester soudé...

Leurs pas les menèrent devant une grotte encombrée de toile... Elle fut prestement vidée de ses occupants et Glumm foudroya la reine d'un éclair particulièrement puissant. Il y trouva un anneau qu'il s'empressa de passer à son doigt. Devant son visage extatique, Clébert en déduisit qu'il s'agissait d'un artefact puissant. Mais qu'importe, Glumm était son allié. Il lui confia même une de ses deux épées ensorcelées.

Plus tard, une seconde grotte se présenta. Mais son accès était obstrué. Voulant faire preuve de leur virilité, Salazar et Johan s'attaquèrent à le déblayer. Un éboulement manqua d'emporter le noble et accrocha sa cape. Vicieusement et sous prétexte de l'aider, Clébert en profita pour la déchirer complètement. Voilà qui allait lui rabattre un peu son caquais!!!!

L'exploration de la grotte ne dura pas longtemps et la première sorcière se dressait devant eux. C'était celle qui détenait l'élément de la terre. Le combat fut court et Sephyra parvînt à porter le coup de grâce à ce suppôt du mal en la décollant du sol. Clébert avait été complètement inutile et se justifia devant Sephyra: "Tu vois poulette, le talent d'un vrai chef, c'est d'employer son personnel en fonction de ses compétences. Et surtout, de ne pas leur mâcher le travail. J'aurais pu intervenir mais je crois que tout le poids de cette quête ne doit pas reposer sur moi..." Il lui ajouta également, pour la féliciter: "Pour cette action d'éclat, je te nomme maintenant mon écuyère Poulette, félicitations!!!!"

Après avoir traversé un lac grâce au Passeur (NDLR: un escroc patenté qui nous a bien extorqué dans les 1000 couronnes à nous tous!!!), les aventuriers arrivèrent dans des terres désolées. L'air semblait néphaste et le groupe de dépêcha de quitter la zone. Les combats continuèrent et Clébert réussit à abattre un second troll (NDLR: c'est dégeulasse, je sais, 1300 couronnes pour les 2). Et ses regards à destination de Johan se firent ironiques. Son palmarès devenait franchement impressionnant mais il n'y avait que lui qui savait que c'était la chance qui avait fait le gros du boulot... Il assena Sephyra de conseils: "Tu vois poulette, sont vraiment pas dangereux en fait ces bestioles, quand tu sais t'y prendre. Mais j'ai remarqué que ton style n'est pas suffisamment fluide... Je te filerais deux ou trois tuyaux plus tard pour que tu t'améliores. Je pense que tu vas beaucoup apprendre à mon contact, écuyère."

Les deux dernières sorcières étaient introuvables. Mais le groupe découvrit Rorek, errant seul!!!! Espérant que Sephyra ne lui rapporterait pas qu'il l'avait désigné comme "son meilleur apprenti", Clébert le questionna. Il apprit qu'Enoriel et lui s'était battu pour leur survie. Et qu'Enoriel avait triomphé... Ça sentait le schisme à plein nez dans cette équipe... Voulant s'assurer la suprématie, l'halfling tenta d'acheter Salazar avec une potion de soin... Des guerriers du chaos passèrent alors à l'attaque. Rorek se déchaina et les retînt seul. Leur armure était si épaisse que les flèches de Clébert ricochaient... Salazar décida de les prendre à revers en revenant en arrière tandis que le nain continuait à lutter. Un des guerriers fît mine de s'approcher de du groupe qui se tenait en retrait. Clébert décida de battre en retraite mais glissa. Son arc était bandé et une flèche partit, ricocha sur le sol et sur l'épaule du premier guerrier avant de venir se ficher dans la visière du combattant démoniaque. Il s'effondra au sol (NDLR: c'est horrible, son dernier point de vie et j'infligeais au max 7 dégâts pour une endurance de 6...). La bataille s'arrêta lorsque le dernier guerrier du chaos s'effondra au sol... Clébert en profita pour dire à Sephyra: "Tu vois poulette, y'a toujours des moyens de contourner les problèmes. Je savais qu'une flèche pouvait passer sous leur visière. Mais fallait qu'elle soit bien orientée, j'ai donc décidé de tenter le rebond. Je te dis, tu apprendras beaucoup avec moi".

Le groupe ne parvînt finalement pas à localiser les deux dernières sorcières, même si Enoriel fut retrouvé également. Alors qu'il quittait la zone, Clébert lança un regard explicite à Johan qui disait "c'est quand même quelqu'un de mon groupe qui a eût la peau de la seule sorcière attrapée."

Le combat politique pour la suprématie sur les compagnons ne faisait que commencer... Qui de Johan Cape Déchirée ou de Clébert Tueur de Troll l'emporterait?.
avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Dim 15 Jan - 13:31

d'autres écris on été trouvé sur ce groupe d'aventurier :

- johan ludwig, venait de trouver au fond du magasin de sa chère karima ben saada (la fille du marchand) , un livre très ancien.

il fut attiré par cet oeuvre qui semblait n'avoir subit aucun outrage du temps.
il descendra alors avec le livre sous son bras, et s'intalla alors confortablement et feuilleta le recueil...

il parlait d'une fontaine qui avait le don, de donner vigueur et puissance a celui qui mouillerait les levres dans cette eau.
mais il était mentionné qu'une seule erreur parmi les élément fournit, et alors la fontaine de vie pouvait alors prendre celle ci.
en fait, une erreur d'ingrédient, et elle absorberait la vie de ce dernier, pour la restitué, a celui qui aurait bien mélangé les ingrédients..
qu'étaient donc ces ingrédient, il est mention de liquide ou de poudre, c'est très flous..
bref , voila une histoire qui interesse fortement yohan ludwig..
- "vigueur, puissance et gloire quoi de mieux, la classe je l'ai déjà."
ce dit il en passant devant un de ses nombreux miroirs..
maintenant il fallait trouvé un endroit ou chercher, il decida d'aller voir glumm, qui possédait une très grande bibliothèque.

ainsi le lendemain, johan parti voir glumm, ce dernier le receva correctement, malgré la petite rivalité naissante entre les deux, sur leur position au sein du groupe d'aventurier.
chef, ou pas, maintenant que clebert est parti en albion la place est vacante.

après les formalités d'usage, glumm lui dit que cette histoire, lui rappelait un vague souvenir..il alla chercher, un gros livre...le livre des mythes et légendes pour les nuls, il semblerait..

johann souleva alors un sourcil, drole d'écrit que celui la..

après 1 petite heure de recherche, car incapable de savoir lequel des deux avait l'initiative, et pouvait choisir son action..glumm tombe sur cette légende bretonnienne.

déjà une piste, et plus précisement vers puanteur, un village bretonnien.
il y a un grand marais, et au milieux de ce marais, il y aurait eu un enclave elfe, et se serait eux qui auraient conçut cette fontaine, leur donnant jeunesse et vigueur....

ils avaient désormais une destination restait a trouver une équipe..

ils allèrent voir nero, chevalier bretonnien afin de les aidé a trouvé ce fameux village de puanteur...

puis un barde elfe conteur de légende, fut remarqué a la taverne. il mentionnait cette légende dans ses poême.. le destin est parfois étrange, et ce dernier accepta de rejoindre le groupe..
il leur appris que des épreuves étaint prévu pour accéder a cette fontaine.
une épreuve de force, d'intelligence, courage et enfin une concernant le destin du buveur.

l'expéditon avanca a grand pas, puis un soir en faisant leur tente, un tueur nain les observait, qui s'approcha du groupe et mangea, sans un mot avec le groupe....
avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Dim 15 Jan - 13:33
le menestrel elfe, vous chante certain comtes fabuleux, devant le sourire narquois du tueur nain.
le templier de son côté regarde, d'un mauvais oeil les elfes.
en effet, de mauvais souvenirs lui reviennent en tête...problème d'xp, puis il se resaisit...ce n'est pas un sentiment que doit avoir un templier...a moins que cette race elfe soit chaotique..puis il regard le feu....quel beau bucher pour ces maudits elfes voleurs d'xp.....
nero ne sait plus quoi penser..
de son côté salazar, regarde la nuit avec inquiétude, depuis l'expédition sur le chateau de mao pang...il s'est déjà reveillé nue, la nuit, couvert de blessure, et un terrible gout de sang dans la gorge...il sait que la malédiction, encore sur lui, il espère seulement qu'elle n'aura pas d'incidence majeure sur ses compagnons d'armes.
johan ludwig de son côté, regarde ses beaux atours, et regarde, le marais...je vais tout me salir ce dit il..j'espère que la récompense sera interessante. puis il regarde dans son sac à dos et trouve un document dans ce dernier.
il commence alors sa lecture.
glumm de son côté, viens vous annoncer qu'il ne pourra pas aller avec eux.. problème de goute, ou d'irritation du masque a cause de l'humidité ambiante, voir des braderies dans la ville de quenelle....les recherhces de réponses vont bon train.
avant de partir, il vous dit que son apprenti devrait être avec vous, il lui a donné des instruction, pour trouver le repaire, cela dit il fait partie de sa formation.

bref ça bouge, puis trois silouhettes traversent le brouillard.

une jeune femme, blonde tout de blanc vétue et flanquée d'un ours brun..
certain d'entre vous reconnais cette jeune femme par le passé..derrière elle silencieuse une autre jeune femme, encapuchonné et revetant une tenue elfique..d'ailleurs ce sont deux elfes..
vous vous souvenez aussi d'elle elle vous avait aidé dans les montagnes, avant de tomber sur la cité de mao pang

- bonsoir a tous.
je connais certain d'entre vous, et vous êtes de valeureux guerriers....mais désirez vous vraiment évoluer sans mérite juste en buvant un nectar..nectar gardé secret des elfe depuis la nuit des temps.
sachez qu'une erreur de breuvage et vous mourrez...est ce que ça vaut la peine ?
De plus les forces du chaos sont en effervescence dans la région....le danger sera partout..
par contre, il y a un gnome , yaztromo qui habite ou vous allez, il aime bien tester la logique et l'intellect des personnes, en plus de l'argent..il pourra vous aider et habite au centre du marais..
c'est tout ce que je peux vous dire. je vous dis a bientôt car je pense que nos chemins se croiseront a nouveau.
a bientôt.

puis les silouhettes disparaissent dans l'épais brouillard...
avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Dim 15 Jan - 13:39
texte tiré du journal de johan ludwig

La Noble quête de Johan Ludwig et ses compagnons, La Fontaine Enchantée.


.Tout commença en cette sombre matinée de brumes et de gadoue, un noble impériale défiant fièrement le marais, accompagné de ses deux fidèles. Un nain tueur à la négociation tranchante et un elfe à l’œil vif. Bon autant le préciser tout de suite avec ses deux là la conversation au sein du groupe était, euh comment dire, bien rien ils ne se parlaient pas, donc, ho bonheur pas de compagnon à la Clébert qui se la raconte, pas de Glum vendeur de crêpes qui part en live, pas de Rorek qui jacasse tout le temps, « moi ma hache démon elle fait +12d6 de dégât si je fait un 6 et en plus, pfff pffff. »…

Cela s’annonçait pas si mal, d’autant que se débarrassa assez rapidement d’une bande de vendeurs de saucisses purée un peu bizarre. Un apprenti sorcier de Glum je croit, qui avait lui un masque de plongée, pas un masque de bouffon comme son maître. Un templier qui puait le vomi de troll et sans armure en plus, à poil le gars. Un elfe qui jouait à un deux trois soleil, mais il a perdu. Un assassin avec deux crochets gauche « bon se tour là je retient les coups, allez les bleus b… vous le tuer ou pas. » « Pfff je touche rien, j’ai encore de l’eau dans mon masque, blup blop, force magique sur toi…. »

Bref le charme naturel agissant, j’attirai à moi une chasseuse de vampire. Qui éblouit par mon talent me confia une sombre amulette qui attirait les morts vivants, bon pas de quoi me flanqué la trouille. D’ailleurs mes compagnons n’ont plus n’ont pas faillit, aurait été pour une fois été entouré de nobles compagnons, et pas les tafioles que Clébert et moi se trainions depuis des lustres ? Et oui le social….
Bref il fallait apporter cette babiole à Quenelles pour qu’elle soit détruite, chose faites, pour 150 PO c’est pas chère payé, mais bon le courage et la valeur des héros n’est jamais reconnu à sa juste valeur.
Pour terminer avec cette amulette, nous avons dut mener un combat titanesque contre un vil Nécromancien, qui lui comme sorcier jetait des vrais sorts qui font peur. Cerner par les goules mener par le Nécro moi et mes courageux compagnons avons lutter, et entre Hache et Flèche ils morflèrent, mais c’est encore une estocade de rapière qui mit un terme à la sombre carrière du nécromant. La fameuse botte de Johann. Une claque sur l’oreille droite, une sur la gauche, une sur la tête et au final je plante et paf le nécromant..




avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Dim 15 Jan - 13:41

la quête du saucisson bretonnien
de retour de votre quête a quenelle, vous êtes accueillit par le roi louen lui même.

il vous remercie d'avoir rapporté ce talisman, et vous felicite, pour la paix que vous venez de préserver.

après un repas copieux et un bal somptueux, il vous prend a part.

- messieurs, je vais vous parler d'un problème interne très grave.
dans la bourgade du jaivosdents, il y a le hameau le plus important de bretonnie...car c'est ici que sont fait les saucissons bretonniens...
a ces mots de visage du roi est déformé par le plaisir......saucisson bretonnien....miam...
puis il se ressaisit.
or depuis peu, il y aurait une bête qui roderait anéantissant les habitants de la bourgade....vous vous rendez compte..eux seul connaissent la methode de fabrication de ce mets merveilleux....il rebave...
en temps normal j'aurais envoyé mes chevaliers regler le problème...mais avec ce rorek qui aurait rassemblé plusieurs clans nains et qui menance d'attaquer n'importe quand....je dois garder mes frontières..
heureusement la dame du lac vous a envoyé vers moi et je vous confies donc cette mission, capitale pour le patrimoine bretonnien..
de plus, vous y retrouverez normalement une personne du beau sexe, que certain d'entre vous avez déjà, rencontré, elle était infiltrée lors d'une de vos mission, et elle semble éprise de l'un d'entre vous...des retrouvailles torrides certainement...
donc je vais vous demander de partir sur le champ chaque minute compte pour préserver le saucisson bretonnien..et si vous refusé la mission, je me verrai dans l'obligation de vous faire executé, je ne peux pas me permettre que ce danger soit révélé.
bonne route a vous....
a propos, des hommes bêtes et une tribu d'orque sauvage sillonne la raison.....entre autres créatures bien entendu.
a bientôt.
.

avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Mar 6 Déc - 12:25
l'ile aux trésors, le retour de clébert.

sartosa, la maudite cité portuaire des pirates.

la nuit vient de tomber, et déjà vous entendez des coups de feu, des rixes, et des aboiement de chien.

enoriel était tapi dans l'ombre.

- qu'est ce qu'il m'a pris de me rendre ici..

il se souvient qu'il avait reçu une missive, lui disant que clébert montelierre l'attendrait dans cette cité, dans 30 jours.

en chemin, il alla chercher nero le templier, ce dernier hésita, la mer, le sel, pas bon disait il.
en effet une arme et une épée oxydé, le prestige en prendrait un coup. mais il était curieux de savoir ce que leur voulait clébert.

mork le barbare, les rejoints, et lui se rappelait de son passé de pirate, une certaine excitation l'envahit.

jusqu'a ce qu'il entende parler du magicien sans nom et de l'elfe magicien.
la sont sang ne fit qu'un tour, la magies c'est pour les laches, j'aime pas la magie.
énoriel, et nero durent usées de persuasion, et d'une partie de leur or, pour le convaincre.

le groupe entreprit alors le voyage, il monta dans un navire impérial.et 30 jours plus tard, il se retrouvèrent a sartosa.

mork :
- c'est la ! Regardez l'auberge du goret fringant.

a peine rentré dans la taverne, un pirate fut projeté par une des fenêtre, mork aimait ça, et se serait bien pris au jeu.
il se souviens de son camarade tueur nain, quel bonheur se serait de le voir parmi nous, il aurait aimé ça, lui aussi.

énoriel aperçu clébert assis avec un gobelin a moitié ivre, se dernier portait un uniforme de flibustier.

clébert, abandonna son ami et rejoint ses camarades.

clébert :
- content de vous voir les amis. j'ai un super bon plan.
il sorti sous sa tunique, un plan. l

- c'est une des cachettes de l'amiral luthor harkon, on est riche.
j'ai un équipage !! tout ceux de ma bande de mordheim...manque juste un navire.mais c'est bon vous allez voir..je reviens.

le groupe regarda clébert aviné son ami gobelin de ce dernier ainsi que plusieurs de leur équipage (même uniforme) s'effondrèrent ivre mort.
clébert arriva en courant..
- on y va on a pas le temps la

clébert rejoigna sa troupe de halfling.

- on y va les gars le navire du gob est a nous, il y a plus grand monde, et on a un groupe de héros impressionnant pour nous aider.

le groupe de halfeling :
- heuuuuu, ouais, mais la..on sait pas trop...on peut être blessé je te ferai dire.

clébert commença a rougir d'énervement, il montra des poings menaçant

- ça se paiera..
- bon les gars, on a un navire a récupérer, on y va ???


avatar
xav'
Gork en personne !
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 44
Localisation : empire/naggaroth

Re: la bibliothèque de nulm

le Mar 6 Déc - 12:29
Il y eut donc un soir de grande beuverie dans cette auberge sombre au cœur du vieux monde et il y eut un matin, douloureux, puant au fond des cales moisies d'un navire...
"Qu'est-ce que je fous ici ?" se demanda Kilgaz Tueur de troll et détenteur d'une des plus fameuses gueule de bois ressentie par un nain depuis l'invention de la bière.
A côté de lui enchainé aussi, un barbare vaseux, la paupière lourde et l'haleine chargée comme un wagonnet. Le nain cherchait en vain à rassembler ses souvenirs...
"Où est ma hache, Chabane de Brenne ?" "Par les valseuses de Grugni, ça va twister !!"
A ce moment, une bande de gobelins criards pénétrèrent dans la cale et les firent monter sur le pont. Le soleil se couchait et Kilgaz aperçut au loin une côte qui ne lui était pas inconnue.
Trois ogres encadraient un orque qui semblait être le chef de cette pitoyable bande.
"On va un peu s'amuser avec vous pis p't'être qu'après on vous bouffera ! Mais la viande de zaventuriers c'est coriace !!! Faut taper dessus pour l'attendrir !"
La suite fut douloureuse et longue. Attachés au mat par une corde les deux prisonniers se firent bastonner d'importance. Ils serraient les dents et s'employaient à essayer de desserrer leurs liens mais avec peu de succès. Les gobs, ivres finirent par se lasser et s'endormir aux quatre coins du navire et le capitaines et ses mercenaires s'enfermèrent dans la cabine, non sans avoir prévenu les deux prisonniers de leur fin prochaine.
"Je vais donc crever bêtement ici ! S'il me laisse la moindre chance, Ils vont voir comment meurt un nain."
A ce moment là un fort bruit de métal, et de conversation mal chuchotée se fit entendre à bâbord.
Malgré leur manque de discrétion (ils faisaient à peu près autant de bruit qu'un troupeau de yaks) les peaux vertes ne réagir que par quelques grognements et sortit de l'ombre une des bandes les plus mal assorties qu'il n'avait jamais contemplé: trois humains, un norsque, un impérial à la robe scintillante et un chevalier en armure de plaques, deux elfes qui semblaient assez peu à l'aise sur ce raffiot et un halfing étonnant.
Celui-là marchait comme un prince et affichait un sourire de contentement de lui même qui contrastait évidemment avec son allure générale de petit bonhomme bedonnant.
"Je suis le chef de cette expédition salvatrice, humanitaire et hautement enrichissante" dit-il d'une voix claironnante et haut perchée.
"Je vous délivre et vous nous aider à capturer ce navire à mon profit. D'accord ?"
"Plutôt deux fois qu'une." répondit Kilgaz alors que ses liens tombaient tranchés par la dague effilée du petit guerrier.
Le premier gob, il lui attrapa la tête pour la frapper deux fois par terre sur le pont, les autres se réveillaient et tiraient leurs sabres. En une seconde le combat faisait rage partout.
Le deuxième veut l'embrocher, il esquive, lui prend les mains et le fait tourner pour l'envoyer par dessus bord ! Crac ! Un coup d'œil au dessus du bastingage, il s'est fracassé sur une barque attachée au navire et qui coule maintenant lentement.
"je vais vous apprendre à pisser le sang moi !"
La porte de la cabine s'ouvre laissant passer les trois énormes ogres. Le paladin en blesse un méchamment avec sa grande épée. Il l'a reconnu. C'est Néro, Il avait participer à une expédition l'année dernière où il avait presque trouver la mort et la gloire. Presque. Et depuis plutôt que de partir encore il n'avait fait que se saouler stupidement dans toutes les auberges de l'empire...
"Mais ça va changer... Ma hache !"
Il bouscule un des ogres encore debout, pénètre dans la cabine noire comme un four et est soudain saisi à la gorge par deux puissantes mains griffues.
"J'vais te crever Nabot !" C'est le capitaine pirate orque.
"Cela m'étonnerai tas de bouse."
Il empoigne les deux poignets par en dessous et les tord par une clé de bras. A son tour il peut saisir l'orque par son habit et avec une violente traction il lui expédie un magistral coup de tête en pleine face provoquant aussitôt un craquement d'os, un giclement de sang et l'inconscience immédiate de son adversaire.
Un éclat de lune sur du métal. Au sol gisait sa hache. "Enfin, on va pouvoir commencer les choses sérieuses !"
Cinq minutes plus tard le navire est aux assaillants. Le chef orque s'est d'ailleurs enfuit. Qu'importe...
"Mon nom est Clébert Montelierre et je suis le plus grand subtilisateur de navire du Vieux Monde. Avec mon équipage: les Terreurs de Clébert, nous nous apprétons à trouver un fabuleux trésor. D'ailleurs, j'ai une carte ! Nous partons pour Albion"
"Albion, le pays des géants...J'en suis. Pour le trésor, je m'en tamponne le coquillard. Réveillez-moi quand on arrive."

la suite de leur aventure estera un mystère mais une chose est sur, ils sont revenus. trésors découvert, affabulation ou autre, resteront a jamais inverifiable.
Contenu sponsorisé

Re: la bibliothèque de nulm

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum